La Redoute révèle les secrets de son futur centre logistique ‘ultra-moderne’ | RetailDetail

La Redoute révèle les secrets de son futur centre logistique ‘ultra-moderne’

La Redoute révèle les secrets de son futur centre logistique ‘ultra-moderne’

La Redoute donne un sérieux coup de jeune à sa logistique grâce à un tout nouveau site de préparation de commandes à Wattrelos (Nord-Pas-de-Calais), d’une superficie de 42 000 m². Ce centre de distribution sera opérationnel à la mi-2016.

Traitement des commandes en deux heures au lieu de deux jours !

La co-présidente de la Redoute, Nathalie Balla, se réjouit de présenter ce tout nouveau site où « l’efficience de la logistique sera l’un des points clés de la réussite de l’e-commerce. »  


Selon le directeur logistique de la Redoute, Patrick Fitzner : « le site, semi-automatisé, permettra de traiter plus de 300 000 références simultanément (contre 160 000 aujourd’hui) et de préparer les colis dans un délai de deux heures après la commande (au lieu de 2 jours actuellement) grâce à une optimisation accrue du process : on passera ainsi de quatorze à cinq étapes entre la commande et son expédition. » De plus les commandes seront traitées en temps réel (jusqu’à 3500 par heure), alors qu’aujourd'hui elles sont mises en attente pour être ensuite transmises en bloc au centre logistique.


Un budget de 50 millions d’euros

Eric Courteille, co-président de La Redoute, précise que « le modèle en place du picking fait qu’un opérateur aujourd’hui parcourt de 7 à 10 kilomètres par jour pour se rendre d’un poste à l’autre. A l’avenir ce ne sera plus le cas ».  Le site de Wattrelos aura recours à des technologies ultra-modernes, avec un bloc pour le stockage, un autre pour la préparation et un dernier pour les expéditions.  Coût de ces aménagements : 50 millions d’euros.  La direction de la Redoute confirme que « l’enveloppe budgétaire est conforme à ce qui avait été convenu au moment de la reprise. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.