La Wallonie 3ème, la Flandre 6ème meilleur emplacement pour centres logistiques

La Wallonie 3ème, la Flandre 6ème meilleur emplacement pour centres logistiques

La Flandre n’est pas l’emplacement idéal pour les centres logistiques d’e-commerce : par rapport aux 44 régions analysées la Flandre se classe relativement bien, mais toutes les régions voisines, y compris la Wallonie, obtiennent de meilleurs scores.

Satisfaisant, sans être excellent

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par PwC, à la demande du Vlaams Instituut voor de Logistiek dans le cadre de son projet ‘VIL 4 e-boost’. Cette étude porte sur 44 régions réparties en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, au Luxembourg et au Royaume-Uni et a évalué 21 ‘facteurs d’e-localisation’, qui ont été regroupés en sept catégories : proximité par rapport au marché, infrastructure de la distribution, marché de l’emploi, coûts opérationnels, disponibilité des entrepôts et des terrains, compétences et climat d’investissement.


La Flandre n’obtient le meilleur score pour aucun de ces ‘facteurs d’e-localisation’ et affiche de mauvaises notes pour l’attractivité au niveau investissement, la congestion routière, la disponibilité des entrepôts et des terrains à bâtir, la relation employé-employeur et les coûts d’emploi. Dans le top-6 la Flandre a les coûts d’emploi les plus hauts – plus élevés encore qu’en Wallonie.


En revanche la Flandre obtient d’excellents scores pour l’infrastructure de la distribution (densité du réseau routier et ports maritimes), les loyers des entrepôts, la proximité par rapport au marché et la flexibilité de travail (grâce notamment aux procédures de licenciements simplifiées pratiquées dans  notre pays).


Lourde concurrence des régions voisines

Avec une sixième position sur 44 régions, la Flandre se classe relativement bien, mais se voit évincée par les régions voisines. La région allemande Rheinland-Pfalz occupe la première marche du podium, suivie d’une autre région allemande la Sarre et de la Wallonie en trois. Les Pays-Bas du Sud et de l’Ouest complètent le top-5 (voir graphique).


Le VIL, en concertation avec le secteur et les dirigeants, tirera les leçons de cette étude et formulera des recommandations afin de garantir l’e-avenir de la Flandre. Car, comme le souligne l’institut, « malgré notre position centrale et notre réseau logistique étendu, bon nombre de centres d’e-fulfillment sont construits dans nos pays voisins. Pensez notamment à Coolblue à Tilburg, Zalando à Erfurt ou encore Wehkamp à Zwolle. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top