La Wallonie 3ème, la Flandre 6ème meilleur emplacement pour centres logistiques

La Wallonie 3ème, la Flandre 6ème meilleur emplacement pour centres logistiques

La Flandre n’est pas l’emplacement idéal pour les centres logistiques d’e-commerce : par rapport aux 44 régions analysées la Flandre se classe relativement bien, mais toutes les régions voisines, y compris la Wallonie, obtiennent de meilleurs scores.

Satisfaisant, sans être excellent

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par PwC, à la demande du Vlaams Instituut voor de Logistiek dans le cadre de son projet ‘VIL 4 e-boost’. Cette étude porte sur 44 régions réparties en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, au Luxembourg et au Royaume-Uni et a évalué 21 ‘facteurs d’e-localisation’, qui ont été regroupés en sept catégories : proximité par rapport au marché, infrastructure de la distribution, marché de l’emploi, coûts opérationnels, disponibilité des entrepôts et des terrains, compétences et climat d’investissement.


La Flandre n’obtient le meilleur score pour aucun de ces ‘facteurs d’e-localisation’ et affiche de mauvaises notes pour l’attractivité au niveau investissement, la congestion routière, la disponibilité des entrepôts et des terrains à bâtir, la relation employé-employeur et les coûts d’emploi. Dans le top-6 la Flandre a les coûts d’emploi les plus hauts – plus élevés encore qu’en Wallonie.


En revanche la Flandre obtient d’excellents scores pour l’infrastructure de la distribution (densité du réseau routier et ports maritimes), les loyers des entrepôts, la proximité par rapport au marché et la flexibilité de travail (grâce notamment aux procédures de licenciements simplifiées pratiquées dans  notre pays).


Lourde concurrence des régions voisines

Avec une sixième position sur 44 régions, la Flandre se classe relativement bien, mais se voit évincée par les régions voisines. La région allemande Rheinland-Pfalz occupe la première marche du podium, suivie d’une autre région allemande la Sarre et de la Wallonie en trois. Les Pays-Bas du Sud et de l’Ouest complètent le top-5 (voir graphique).


Le VIL, en concertation avec le secteur et les dirigeants, tirera les leçons de cette étude et formulera des recommandations afin de garantir l’e-avenir de la Flandre. Car, comme le souligne l’institut, « malgré notre position centrale et notre réseau logistique étendu, bon nombre de centres d’e-fulfillment sont construits dans nos pays voisins. Pensez notamment à Coolblue à Tilburg, Zalando à Erfurt ou encore Wehkamp à Zwolle. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

Back to top