Le ‘styliste personnel’ d'Outfittery fait son entrée en Belgique | RetailDetail

Le ‘styliste personnel’ d'Outfittery fait son entrée en Belgique

Le ‘styliste personnel’ d'Outfittery fait son entrée en Belgique

Outfittery, le webshop berlinois spécialisé dans la mode masculine, a lancé son site belge ce mois-ci. La Belgique est le huitième pays où la jeune entreprise propose plus de 150 marques de vêtements haut de gamme selon un concept unique.

Garde-robe avec conseil sur mesure

Le concept d’Outfittery – un webshop pour les hommes qui n’ont que peu de temps ou souvent pas l’envie de faire du shopping, mais qui ont quand même le sens de l’élégance – a été pensé et conçu par deux femmes. Julia Bösch et Anna Alex ont créé l’entreprise en avril 2012 à Berlin avec pour objectif de proposer une plate-forme personnelle où les hommes peuvent acheter en ligne facilement, avec des conseils totalement gratuits.


Le concept d’Outfittery est dès lors très original. Sur le site, les nouveaux clients répondent d’abord à quelques questions au sujet de leur style vestimentaire et de leurs tailles. Ensuite, un conseiller en style d’Outfittery les contactera et après une discussion personnelle, leur composera une ‘garde-robe sur mesure’. Les styles varient du ‘purement classique’, en passant par le ‘business casual’ ou le ‘look décontracté nonchalant’ jusqu’au ‘sportif élégant’.


De plus, ce service innovant et personnalisé est gratuit, tout comma la livraison des vêtements à domicile. Les articles qui ne conviennent pas peuvent être renvoyés sans aucun frais supplémentaire.


Outfittery travaille en collaboration avec plus de 150 marques de mode connues comme Scotch & Soda, Joop!, Levi’s, Pierre Cardin, Converse, TIGER of Sweden, Ben Sherman ou encore Calvin Klein Jeans.

 

Après les Pays-Bas, place à la Belgique

Après un déploiement réussi en Autriche, en Suisse, au Luxembourg, en Suède, au Danemark et aux Pays-Bas (depuis fin mars de cette année), le webshop berlinois débarque sur le marché belge. « L’homme belge est soucieux de la mode et est prêt à acheter via internet », précise Peter Gamelkoorn, countrymanager pour la Belgique et les Pays-Bas.


« Avec Outfittery, nous comblons le fossé entre le magasin ‘physique’ et la boutique en ligne qui souvent donne une impression confuse par son choix trop vaste. » L’entreprise emploie déjà plus de 130 personnes, dont 60 stylistes.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.