Le chiffre d’affaires du e-commerce belge progresse de 15%

Le chiffre d’affaires du e-commerce belge progresse de 15%

L’an dernier les Belges ont acheté pour 5,62 milliards d’euros via internet (+15%). Toutefois 42% de ces dépenses se sont envolées vers des webshops opérant depuis l’étranger.

« Préférence pour les webshops dont le nom est déjà familier »

L’e-commerce en Belgique parvient enfin à maturité : le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 15% et représente désormais 6,44% du chiffre d’affaires global du commerce belge. Pour les magasins physiques cette croissance du e-commerce n’est pas nécessairement dramatique, estime la fédération du commerce Comeos : « Les commerçants  qui ont aussi créé leur propre webshop peuvent ainsi récupérer online une partie de leurs pertes ».


« Notre étude annuelle sur l’e-commerce nous apprend que pas moins de 86% des clients en ligne privilégient les webshops dont le nom leur est déjà familier », indique Dominique Michel, CEO de Comeos. « Un magasin physique inspire en effet la confiance. L’année dernière, de nombreux commerçants classiques ont dès lors entamé un mouvement de rattrapage, en développant leur magasin en ligne, en réduisant les délais de livraison, en améliorant leurs services,… »


Les webshops étrangers « coûtent 8.302 jobs »

Pourtant le consommateur belge opte beaucoup plus facilement pour des webshops étrangers que ce n’est le cas dans nos pays voisins. Ceci s’explique en partie par l’offre plus vaste proposée sur les sites internationaux, mais également en raison de la législation belge en matière de travail de nuit notamment, déplore Comeos : « Les commerçants belges qui souhaitent demeurer compétitifs, délocalisent de plus en plus souvent leurs activités en ligne dans les pays voisins, d’où ils peuvent opérer à moindres coûts, de manière plus efficace et en servant leurs clients plus rapidement. »


En 2014, 42% des dépenses en ligne des Belges se sont envolées vers l’étranger, indique Comeos. « L’année dernière, nous avons donc perdu 2,4 milliards d’euros et raté l’occasion de créer 8.302 emplois », souligne  Dominique Michel. L’Union européenne par contre a qualifié la Belgique, de par sa part importante d’achats hors frontières, d’exemple pour les autres Etats membres.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top