L'e-commerce propulse le paiement électronique vers un nouveau record

L'e-commerce propulse le paiement électronique vers un nouveau record

L’année dernière, les belges ont dépensé 1,5 milliard d’euros par cartes bancaires, indique Worldline, spécialiste des paiements électoniques. Et ceci principalement grâce à la forte hausse du nombre de transactions dans l'e-commerce.

A nouveau une année record

Grâce à la hausse de 6,3% par rapport à l’année précédente, 2013 est à nouveau une année record.  La plus grande partie de ces transactions électroniques est attribuable à Banccontact/Mister Cash : 1.068.438.533 de transactions, soit une augmentation de 3,8%.  Et le nombre de paiements par carte de crédit a également fortement progressé l’année dernière : + 11,9% pour VISA et MasterCard.


Le succès croissant des webshops dans notre pays explique en grande partie cette hausse des paiements électroniques.  Pour Bancontact/Mister Cash dans l’e-commerce, Worldline a enregistré une augmentation de pas moins de 48,5%. Les transactions en ligne avec carte de crédit ont progressé de 21,5%, plus d’un cinquième de plus.


De plus en plus de petits montants

Une deuxième explication à cette popularité croissante des paiements électroniques : le belge utilise de plus en plus sa carte pour de plus petits montants.  Selon les chiffres de Wordline, l’année dernière, le nombre de transactions pour des montants de moins de 3,5 euros a augmenté de 19,9% et de 11,8% pour les  transactions comprises entre 3,5 et 10 euros.


L’opérateur de paiements attribue cette progression au changement de mentalité du consommateur et aux tarifs légèrement plus bas pour le traitement de tels petits montants. La tendance se fait au détriment de Proton : en 2012, on enregistrait encore 40 millions de transactions, en 2013, plus que 28 millions, une baisse de pas moins de 28,7%.

 

 

- Traduction: Laure Jacobs

Tags: