Le gouvernement flamand aide 600 indépendants à lancer leur webshop | RetailDetail

Le gouvernement flamand aide 600 indépendants à lancer leur webshop

Le gouvernement flamand aide 600 indépendants à lancer leur webshop

Le gouvernement flamand souhaite aider 600 indépendants à démarrer leur webshop, avec  un encadrement durant quatre ans. L’e-commerce ne cessant de progresser, les autorités estiment que les commerçants traditionnels ne peuvent être indifférents au canal online.

Commerce en ligne, social et mobile pour débutants

En 2011 44% des Flamands ont effectué un achat en ligne et ce pourcentage ne cessera d’augmenter durant les années à venir. C’est pourquoi le gouvernement flamand a décidé de donner un coup de pouce aux retailers flamands, afin  qu’ils se lancent dans le commerce en ligne. A partir du 1er juillet 2013 au moins 600 indépendants bénéficieront d’une aide pour démarrer un webshop. Ils apprendront également comment répondre à la montée des achats  via smartphones  et comment faire du commerce  sur les médias sociaux.


 « Le but de cette mesure est de déclencher chez les détaillants un processus de réflexion sur le rôle du magasins physique et sur le shopping de l’avenir. Le magasin n’est plus le seul endroit vers lequel se tourne le consommateur pour faire ses achats. La fonction d’information, de vente et de service du commerce de détail est en train de changer radicalement », selon le gouvernement flamand.


Le projet accorde une attention particulière à la présence en ligne du détaillant,  aux applications digitales ‘instore’ et ‘outstore’,  à l’utilisation des médias sociaux, du multicanal, de l’e-commerce, du m-commerce et des possibilités mobiles.


‘Inspiration commerciale’

Cette initiative du gouvernement flamand est proposée via les communes. Les autorités communales intéressées peuvent souscrire au projet ‘Commerciële Inspiratie’, qui fait partie de la note gouvernementale  ‘Winkelen in Vlaanderen 2.0’ (‘Le shopping en Flandre 2.0’).


Précédemment le gouvernement flamand avait déjà lancé le projet pilote ‘Commerciële Innovaties’,  en vue de soutenir les commerçants dans de nouvelles initiatives pour promouvoir le shopping.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.