Le gouvernement veut créer des jobs de qualité dans l’e-commerce | RetailDetail

Le gouvernement veut créer des jobs de qualité dans l’e-commerce

Le gouvernement veut créer des jobs de qualité dans l’e-commerce

Lors d’une table ronde avec les employeurs et employés du secteur de la distribution et de la logistique ce mardi, le ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters a laissé entendre qu’il souhaitait créer des jobs de qualité dans l’e-commerce.

« Inquiétude concernant les conditions salariales »

Au cours de cette discussion le ministre a tenu à rassurer les syndicats, qui craignent des situations similaires à celles observées en Allemagne, où les mauvaises conditions de travail dans le secteur du commerce en ligne ont provoqué de nombreuses actions de grève. D’ici le mois de juin Peeters compte établir un plan visant à rendre la Belgique plus attrayante pour le secteur du e-commerce.


Ainsi il envisage de permettre le travail de nuit : actuellement les commerçants en Belgique ne sont pas autorisés à travailler entre huit heures du soir et six heures du matin. Aux Pays-Bas, par contre, le travail de nuit est autorisé, ce qui permet aux webshops, tels que Coolblue et Bol.com, d’effectuer des livraisons rapides.


Même si les syndicats restent réticents, ils sont néanmoins conscients de la nécessité de changements dans le secteur: « Nous sommes inquiets concernant les conditions salariales et la flexibilité du travail de nuit », explique Jan Sannen du syndicat chrétien ACV dans le journal De Tijd. En outre les syndicats veulent éviter que les jobs soient réservés principalement aux étudiants et aux intérimaires, comme c’est le cas aux Pays-Bas et en Allemagne.


« Toutes les parties concernées sont convaincues qu’un assouplissement donnera au secteur une nouvelle dynamique. Cela entraînera la création de nombreux emplois, mais il faut qu’il s’agisse de jobs de qualité », souligne le ministre en réponse aux questions des syndicats.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.