Le gouvernement veut créer des jobs de qualité dans l’e-commerce

Le gouvernement veut créer des jobs de qualité dans l’e-commerce

Lors d’une table ronde avec les employeurs et employés du secteur de la distribution et de la logistique ce mardi, le ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters a laissé entendre qu’il souhaitait créer des jobs de qualité dans l’e-commerce.

« Inquiétude concernant les conditions salariales »

Au cours de cette discussion le ministre a tenu à rassurer les syndicats, qui craignent des situations similaires à celles observées en Allemagne, où les mauvaises conditions de travail dans le secteur du commerce en ligne ont provoqué de nombreuses actions de grève. D’ici le mois de juin Peeters compte établir un plan visant à rendre la Belgique plus attrayante pour le secteur du e-commerce.


Ainsi il envisage de permettre le travail de nuit : actuellement les commerçants en Belgique ne sont pas autorisés à travailler entre huit heures du soir et six heures du matin. Aux Pays-Bas, par contre, le travail de nuit est autorisé, ce qui permet aux webshops, tels que Coolblue et Bol.com, d’effectuer des livraisons rapides.


Même si les syndicats restent réticents, ils sont néanmoins conscients de la nécessité de changements dans le secteur: « Nous sommes inquiets concernant les conditions salariales et la flexibilité du travail de nuit », explique Jan Sannen du syndicat chrétien ACV dans le journal De Tijd. En outre les syndicats veulent éviter que les jobs soient réservés principalement aux étudiants et aux intérimaires, comme c’est le cas aux Pays-Bas et en Allemagne.


« Toutes les parties concernées sont convaincues qu’un assouplissement donnera au secteur une nouvelle dynamique. Cela entraînera la création de nombreux emplois, mais il faut qu’il s’agisse de jobs de qualité », souligne le ministre en réponse aux questions des syndicats.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Chute du bénéfice d’Amazon

28/07/2017

Au deuxième trimestre le bénéfice du géant américain d’internet Amazon a fortement reculé, plus encore qu’attendu par les analystes. Par contre le chiffre d’affaires a progressé d’un quart.

Amazon : un problème qui ne cesse de croître pour les autres retailers

27/07/2017

Ceux qui ont cru qu’Amazon allait doucement cesser sa progression, n’ont qu’à se rhabiller : l’entreprise vaut plus de 500 milliards de dollars.  L’ « effet Amazon » entrave les autres retailers et investisseurs.  Comment doivent-ils réagir ?

Back to top