Le gouvernement veut créer des jobs de qualité dans l’e-commerce

Le gouvernement veut créer des jobs de qualité dans l’e-commerce

Lors d’une table ronde avec les employeurs et employés du secteur de la distribution et de la logistique ce mardi, le ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters a laissé entendre qu’il souhaitait créer des jobs de qualité dans l’e-commerce.

« Inquiétude concernant les conditions salariales »

Au cours de cette discussion le ministre a tenu à rassurer les syndicats, qui craignent des situations similaires à celles observées en Allemagne, où les mauvaises conditions de travail dans le secteur du commerce en ligne ont provoqué de nombreuses actions de grève. D’ici le mois de juin Peeters compte établir un plan visant à rendre la Belgique plus attrayante pour le secteur du e-commerce.


Ainsi il envisage de permettre le travail de nuit : actuellement les commerçants en Belgique ne sont pas autorisés à travailler entre huit heures du soir et six heures du matin. Aux Pays-Bas, par contre, le travail de nuit est autorisé, ce qui permet aux webshops, tels que Coolblue et Bol.com, d’effectuer des livraisons rapides.


Même si les syndicats restent réticents, ils sont néanmoins conscients de la nécessité de changements dans le secteur: « Nous sommes inquiets concernant les conditions salariales et la flexibilité du travail de nuit », explique Jan Sannen du syndicat chrétien ACV dans le journal De Tijd. En outre les syndicats veulent éviter que les jobs soient réservés principalement aux étudiants et aux intérimaires, comme c’est le cas aux Pays-Bas et en Allemagne.


« Toutes les parties concernées sont convaincues qu’un assouplissement donnera au secteur une nouvelle dynamique. Cela entraînera la création de nombreux emplois, mais il faut qu’il s’agisse de jobs de qualité », souligne le ministre en réponse aux questions des syndicats.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top