Le marché paysan online Fermet prêt à démarrer | RetailDetail

Le marché paysan online Fermet prêt à démarrer

Le marché paysan online Fermet prêt à démarrer

Ce samedi 28 mars Fermet, qui se définit comme ‘marché paysan online’, ouvrira ses portes virtuelles à Anvers. Un mois plus tard ce sera le tour de Gand et peu après Louvain.

En première à Anvers

« Nous sommes quelque peu submergées par la quantité de réactions à notre projet », explique Aline Julia, qui avec Katrien Barrat, a créé Fermet, un ‘marché paysan online’ qui vise à rétablir le lien entre le paysan et le client, grâce à la technologie moderne. « Certes, nous en sommes très heureuses, mais ce grand intérêt demande de nouveaux investissements et solutions. Tout cela nous a demandé plus de temps et de travail que prévu. »


Après une phase pilote réussie à Anvers, durant laquelle 99 volontaires ont pu tester le webshop, l’heure est venue de donner le réel coup d’envoi : « Le marché paysan virtuel ouvrira à Anvers le 28 mars. Les premiers clients pourront alors passer leur commande et seront livrés la semaine suivante, le vendredi 3 avril. D’ici là de nouvelles récoltes fraîches seront disponibles, ce qui nous permettra de proposer un marché paysan local online encore plus complet. »


Afin de garder le contrôle d’un point de vue logistique, le nombre de commandes est limité : « Une surcharge serait une mauvaise chose pour tout le monde. C’est pourquoi nous allons limiter le nombre de commandes. La première fois nous irons jusqu’à 250 commandes. Tous ceux qui suivront après, pourront commander pour la semaine suivante. Si nous constatons que la demande égale l’enthousiasme que nous rencontrons aujourd’hui, nous prévoirons rapidement un deuxième jour de marché et nous ferons en sorte de pouvoir gérer plus de 250 commandes. »


Production locale et ‘prix équitables’

Fermet privilégie deux valeurs clés : production locale et ‘prix équitables’. Ainsi Fermet se procure ses produits auprès de neuf paysans (pour l’instant) de Berlaar, Herentals, Ravels, Oelegem, Sint-Katelijne-Waver, Ranst, Nijlen, Duffel et Westmalle. Tous ces agriculteurs touchent des ‘prix équitables’ pour leurs produits : la moitié de ce que paie le client, revient au paysan. Et malgré cela les prix ne sont pas excessifs, écrit l’une des personnes, ayant testé le webshop, sur le site web de Weekend Knack.


Après Anvers, Fermet se lancera également à Gand d’ici un mois. « Louvain suivra peu de temps après. Et ensuite nous continuerons : Belgium, here we come ! », souligne Aline Julia. Les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà s’inscrire sur le site web.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.