Le travail de nuit autorisé dans l’e-commerce d’ici le 1er janvier 2016 ?

Le travail de nuit autorisé dans l’e-commerce d’ici le 1er janvier 2016 ?

Lors de la deuxième table ronde sur l’e-commerce, qui a eu lieu hier au cabinet de Kris Peeters, les syndicats et employeurs se sont engagés à trouver un accord d’ici la fin de l’année concernant le travail de nuit et d’autres questions relatives à l’e-commerce.

Préparation d’arrêtés royaux

« Les partenaires sociaux ont demandé un délai jusqu’à la fin de l’année pour trouver des solutions, afin d’améliorer la situation de l’ e-commerce en Belgique. Ils se sont engagés à trouver une solution rapidement », indique le ministre de l’Economie et de l’Emploi Kris Peeters à l’issue de la deuxième table ronde concernant le travail de nuit et la flexibilité des emplois dans l’e-commerce. « Le gouvernement avait demandé davantage de clarté d’ici juillet et avec cet engagement, c’est chose faite », ajoute Peeters.


Comme convenu, Peeters ne prendra pas d’initiatives législatives, mais fera préparer les arrêtés royaux nécessaires. Ceci permettra d’accélérer la procédure lorsqu’un accord aura été conclu entre les employeurs et les syndicats. L’objectif reste de mettre en œuvre les différentes mesures, dont le travail nuit, à partir du 1er janvier 2016.


Les secteurs présents autour de la table des négociations hier, représentent environ 400.000 employés. Les syndicats réclament une description claire du travail de nuit et des conditions, alors que la fédération du commerce Comeos insiste pour qu’une solution soit trouvée rapidement, « car les jobs fuient à l’étranger ». Aux Pays-Bas c’est 30% moins cher et le travail de nuit  est autorisé, souligne Comeos.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

Back to top