Les étrangers dominent plus que jamais l’e-commerce belge | RetailDetail

Les étrangers dominent plus que jamais l’e-commerce belge

Les étrangers dominent plus que jamais l’e-commerce belge

Commençons par la bonne nouvelle : la stratégie internationale des webshops belges commence à porter ses fruits. Ceci dit, la majeure partie des dépenses online des Belges continuent d’atterrir dans les caisses d’acteurs étrangers.

IceWatch, BelgianShop et Bieresgourmet

La deuxième édition du Becommerce Cross-Border Summit révèle que la Belgique est devenue championne du commerce en ligne transfrontalier. « Vu l’exiguïté du pays, les commerçants en ligne belges doivent dès leur lancement songer à s’expatrier à l’étranger, contrairement à bon nombre de commerçants de pays voisins qui peuvent se satisfaire de leur propre marché intérieur », commente Becommerce, la fédération belge des webshops.


Selon une analyse des 25 webshops belges transfrontaliers les plus populaires, cette stratégie internationale commence à porter ses fruits. « La moyenne de visiteurs de ces sites proviennent à plus de 82% de l’étranger (contre près de 78% voici un an), ce qui souligne une nouvelle fois que le potentiel de croissance de l’e-commerce transfrontalier est énorme », explique BeCommerce.


Les webshops belges semblent se concentrer essentiellement sur la France, les Pays-Bas, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. L’Espagne rafle la cinquième place au Canada.


L’horloger IceWatch, qui a lancé sa boutique en ligne il y a à peine un an, occupe la tête du classement des webshops belges transfrontaliers. Belgianshop (qui gagne une place par rapport à l’année auparavant) et Bieresgourmet (qui l’an dernier était absent du top-10)  complètent le top-3 : ces deux webshops misent avant tout sur des produits typiquement belges.


Amazon.fr, 3Suisses.be et Bol.com

Néanmoins le marché online belge est plus que jamais dominé par les acteurs étrangers, comme en témoigne la deuxième édition de BeShopping 100 : le nombre de vrais webshops belges – une extension .be peut également cacher un acteur étranger – faisant partie du top-100 a reculé de 32 à 28 ; et le nombre de clients belges achetant auprès webshops 100% belges a diminué de 26% à 24%.


Les 100 principaux webshops en Belgique ont généré un chiffre d’affaires total de 2,6 milliards d’euros pour 2014-2015 (contre 1,1 milliard d’euros lors de l’édition précédente). Alors que l’an dernier 75% du chiffre d’affaires total était réalisé sur des commerces en ligne étrangers, cette année ce pourcentage a diminué à 72%. Un léger mieux donc, bien que la prédominance étrangère reste écrasante.


Au niveau du chiffre d’affaires le top-3 comprend Amazon.fr, 3Suisses.be et Bol.com. Media Markt fait un énorme bond en avant, passant de la 30ème à la 8ème place en un an. Vente-Exclusive.com grimpe de la 16ème à la 9ème place et le chinois Aliexpress (de l’écurie Alibaba) fait son entrée au classement à la 10ème place. Dans ce top-10 figurent seulement deux vrais webshops belges : Colruyt en 6ème position (avec les webshops Collishop, Collect&Go et Dreamland) et Proximus à la 7ème place.


Vêtements et électro sont les produits les plus prisés

Les produits les plus souvent achetés via internet par les Belges sont les vêtements et accessoires (27%), les appareils électroniques (24%) et les activités liées aux loisirs (11%). Viennent ensuite les produits de soins et de beauté (9%), les articles pour la maison, le jardin et les animaux domestiques (7%) et l’alimentation (6%).


En prenant en considération uniquement les achats transfrontaliers, on notera la forte croissance de l’alimentation. Toutefois les vêtements et les accessoires continuent d’occuper la tête du classement (40%), suivis de l’alimentation (passant de 12% à 18%). Les produits de soins et de beauté progressent également, avec un doublement, passant de 4% à 8%.


Quant aux modes de paiement, Visa et Mastercard arrivent largement en tête (tous deux 94%), suivis de Maestro (68%), PayPal (62%) et Bancontact/Mister Cash (59%).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.