Les étrangers dominent plus que jamais l’e-commerce belge

Les étrangers dominent plus que jamais l’e-commerce belge

Commençons par la bonne nouvelle : la stratégie internationale des webshops belges commence à porter ses fruits. Ceci dit, la majeure partie des dépenses online des Belges continuent d’atterrir dans les caisses d’acteurs étrangers.

IceWatch, BelgianShop et Bieresgourmet

La deuxième édition du Becommerce Cross-Border Summit révèle que la Belgique est devenue championne du commerce en ligne transfrontalier. « Vu l’exiguïté du pays, les commerçants en ligne belges doivent dès leur lancement songer à s’expatrier à l’étranger, contrairement à bon nombre de commerçants de pays voisins qui peuvent se satisfaire de leur propre marché intérieur », commente Becommerce, la fédération belge des webshops.


Selon une analyse des 25 webshops belges transfrontaliers les plus populaires, cette stratégie internationale commence à porter ses fruits. « La moyenne de visiteurs de ces sites proviennent à plus de 82% de l’étranger (contre près de 78% voici un an), ce qui souligne une nouvelle fois que le potentiel de croissance de l’e-commerce transfrontalier est énorme », explique BeCommerce.


Les webshops belges semblent se concentrer essentiellement sur la France, les Pays-Bas, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. L’Espagne rafle la cinquième place au Canada.


L’horloger IceWatch, qui a lancé sa boutique en ligne il y a à peine un an, occupe la tête du classement des webshops belges transfrontaliers. Belgianshop (qui gagne une place par rapport à l’année auparavant) et Bieresgourmet (qui l’an dernier était absent du top-10)  complètent le top-3 : ces deux webshops misent avant tout sur des produits typiquement belges.


Amazon.fr, 3Suisses.be et Bol.com

Néanmoins le marché online belge est plus que jamais dominé par les acteurs étrangers, comme en témoigne la deuxième édition de BeShopping 100 : le nombre de vrais webshops belges – une extension .be peut également cacher un acteur étranger – faisant partie du top-100 a reculé de 32 à 28 ; et le nombre de clients belges achetant auprès webshops 100% belges a diminué de 26% à 24%.


Les 100 principaux webshops en Belgique ont généré un chiffre d’affaires total de 2,6 milliards d’euros pour 2014-2015 (contre 1,1 milliard d’euros lors de l’édition précédente). Alors que l’an dernier 75% du chiffre d’affaires total était réalisé sur des commerces en ligne étrangers, cette année ce pourcentage a diminué à 72%. Un léger mieux donc, bien que la prédominance étrangère reste écrasante.


Au niveau du chiffre d’affaires le top-3 comprend Amazon.fr, 3Suisses.be et Bol.com. Media Markt fait un énorme bond en avant, passant de la 30ème à la 8ème place en un an. Vente-Exclusive.com grimpe de la 16ème à la 9ème place et le chinois Aliexpress (de l’écurie Alibaba) fait son entrée au classement à la 10ème place. Dans ce top-10 figurent seulement deux vrais webshops belges : Colruyt en 6ème position (avec les webshops Collishop, Collect&Go et Dreamland) et Proximus à la 7ème place.


Vêtements et électro sont les produits les plus prisés

Les produits les plus souvent achetés via internet par les Belges sont les vêtements et accessoires (27%), les appareils électroniques (24%) et les activités liées aux loisirs (11%). Viennent ensuite les produits de soins et de beauté (9%), les articles pour la maison, le jardin et les animaux domestiques (7%) et l’alimentation (6%).


En prenant en considération uniquement les achats transfrontaliers, on notera la forte croissance de l’alimentation. Toutefois les vêtements et les accessoires continuent d’occuper la tête du classement (40%), suivis de l’alimentation (passant de 12% à 18%). Les produits de soins et de beauté progressent également, avec un doublement, passant de 4% à 8%.


Quant aux modes de paiement, Visa et Mastercard arrivent largement en tête (tous deux 94%), suivis de Maestro (68%), PayPal (62%) et Bancontact/Mister Cash (59%).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Back to top