Les beacons créent davantage d’interaction | RetailDetail

Les beacons créent davantage d’interaction

Les beacons créent davantage d’interaction

Une étude de la société américaine inMarket a démontré que l’interaction des consommateurs avec des produits promus par des annonces publicitaires, qui leur sont envoyées via des beacons, est beaucoup plus grande.

« Les beacons sont l’avenir »

inMarket, société spécialisée dans le développement de beacons, a réalisé une étude concernant l’impact des beacons sur l’expérience d’achat. Il en ressort que l’utilisation des beacons dans le retail augmente de 19 fois  les interactions – par interaction l’étude entend prendre le produit en main et scanner le code-barres – avec des produits promus, de 16,5 fois l’utilisation d’appli in-store et de 6,4 fois  la disposition du client à garder l’appli d’un magasin lui envoyant des messages par beacons.


Dans le cadre de son étude inMarket a suivi le comportement de 25.000 shoppers durant 30 jours. « Il s’agit de la première étude à grande échelle qui démontre que les beacons sont l’avenir, s’ils sont implémentés correctement par les utilisateurs », explique Todd Dipaola, CEO d’inMarket à Techcrunch.


Selon le CEO, le smartphone du client remplira la fonction d’une sorte de concierge, qui l’aide à trouver le bon produit et lui donne des informations supplémentaires. Par contre les retailers qui utiliseront les beacons pour bombarder le client d’annonces publicitaires intempestives, tireront peu d’avantages de ce dispositif.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.