Les colis de l’e-commerce boostent les résultats de bpost | RetailDetail

Les colis de l’e-commerce boostent les résultats de bpost

Les colis de l’e-commerce boostent les résultats de bpost

Bpost profite pleinement de la montée de l’e-commerce : le nombre de colis à livrer chez les acheteurs a augmenté de 8% durant le dernier trimestre. Pour 2014 l’entreprise s’attend à faire mieux encore.

Les colis postaux représentent déjà 76 millions d’euros

Durant le premier semestre 2013 bpost a vu le volume de paquets nationaux progresser de 6,4%.  Au troisième trimestre la croissance s’est accélérée pour atteindre les 7,7%,  voire même 8% au quatrième trimestre. Au mois de décembre,  durant la période de Noël, la croissance a été particulièrement élevée (+12,9%). D’où une augmentation des revenus de 13,8 millions d’euros au quatrième trimestre.


Le revenu total provenant de la livraison de paquets s’établit ainsi à 76 millions d’euros. Outre l’augmentation du volume de colis nationaux, bpost depuis l’an dernier prend également en considération les résultats de la société postale  américaine Landmark Global, reprise par la poste belge. Cette acquisition a généré 13,7 millions d’euros de revenus supplémentaires provenant du traitement de colis. Le traitement de paquets internationaux surtout a connu une forte hausse.


La croissance des paquets compense la baisse du courrier

La croissance du volume de paquets doit compenser la baisse du volume de courrier : en 2013 celui-ci avait régressé de 4,2% par rapport à 2012 et cette année l’entreprise s’attend à une nouvelle baisse de l’ordre de 5% environ.Bpost a communiqué ces chiffres à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels pour 2013. L’an dernier l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires global de 2,4 milliards d’euros, soit une progression de 0,5%. Le bénéfice net quant à lui grimpe de 20% pour atteindre les 273,3 millions d’euros.


Ces excellents résultats sont attribuables notamment au programme de  maîtrise des coûts : l’an dernier bpost a réduit ses effectifs de 1.082 équivalents temps plein, soit 3,9% sur l’ensemble du personnel. Fin 2013 bpost comptait  25.000 employés. Pour 2014 bpost envisage la suppression de 800 autres ETP et s’attend à réaliser une croissance encore plus forte qu’en 2013.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.