Les Français rattrapent leur retard dans l’e-commerce grâce au m-tail | RetailDetail

Les Français rattrapent leur retard dans l’e-commerce grâce au m-tail

Les Français rattrapent leur retard dans l’e-commerce grâce au m-tail

Selon le dernier rapport du cabinet Forrester, la France est à nouveau dans la course en matière d’e-commerce en Europe. Le smartphone y jouerait un rôle important, selon le ‘Centre for Retail Research’.

12,8 milliards d’euros d’achats online

L’étude de Forrester indique que 53%  des Français achètent online au moins une fois par mois, alors que la moyenne européenne s’élève à 62%. Résultats très différents des chiffres avancés dans une précédente étude de l’UE en 2011, plaçant la France dans le peloton de tête. Selon l’UE deux Français sur trois achetaient en ligne, pourcentage bien plus élevé que la moyenne européenne de 40%.


Selon Forrester, l’e-commerce représenterait chez nos voisins du sud 3,4% du marché total national, soit 12,8 milliards d’euros. 28% des produits électroniques sont achetés via internet, ce qui en fait le secteur principal du e-commerce, devançant les vêtements avec 17% et l’informatique avec 10%. Les Français considèrent les achats en ligne comme une manière de faire des économies : 51% se disent influencés par le prix, contre seulement 43% des Européens, toujours selon Forrester.


Forte croissance des achats online prévue durant les soldes


Le ‘Centre for Retail Research’ vient lui aussi de faire paraître un rapport concernant l’e-commerce français, qui annonce une forte croissance des achats online en France durant la période des soldes d’hiver, qui débuteront officiellement le 11 janvier jusqu’au 14 février. Selon l’étude les Français dépenseront 3,4 milliards d’euros en achats online, soit une croissance de 23,7% par rapport à l’année dernière. A titre de comparaison : durant cette même période de soldes, les achats dans les magasins physiques diminueront de 0,5% pour représenter 23,9 milliards d’euros.


Cette même étude prévoit un rôle déterminant du m-tail durant cette période de soldes d’hiver. Les achats via smartphone devraient représenter 270 millions d’euros durant les semaines à venir. Le m-tail représentera 8% des dépenses online durant les soldes. Ainsi la France, en appliquant les technologies mobiles, reprendrait sa position de leader européen en matière d’achats online.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.