Les magasins belges doivent d’urgence optimaliser leur référencement sur Internet

Les magasins belges doivent d’urgence optimaliser leur référencement sur Internet

Actuellement pas moins de 40% des recherches effectuées sur Google via un téléphone mobile concernent des informations de proximité. Malheureusement les magasins belges n’en sont pas suffisamment conscients : les informations de base proposées online aux consommateurs concernant les magasins laissent trop souvent à désirer, révèle une étude de Mobilosoft.

Résultats dramatiques

Mobilosoft, spécialiste en marketing mobile et en développement de solutions mobiles sur internet, a étudié  la présence de 1000 magasins sur quatre canaux online (le site web, Google Maps et les médias sociaux Facebook et Foursquare) en se basant sur divers critères, comme la mention correcte de l’adresse, des coordonnées GPS, le numéro téléphone et les heures d’ouverture.


Les résultats de l'enquête sont pour le moins dramatiques :

 

  • La plupart des magasins mentionnent correctement leur adresse et numéro de téléphone sur leur site web, mais dans 20% des cas les heures d’ouverture sont inexactes.    
  • 31% des points de vente en Belgique n’apparaissent pas sur Google Maps. Seuls 67%  y mentionnent une adresse physique exacte.    
  • 71% des commerces sont absents sur Facebook ;  seuls 9% des magasins ayant une page Facebook affichent des horaires d’ouverture corrects.
  • Sur la plateforme Foursquare les heures d’ouverture sont inexactes dans 72% des cas.  

 

1 magasin sur 1.000 est un bon élève

« Seul un point de vente sur mille audités est convenablement référencé sur le web, Google Maps, Facebook et Foursquare », constate Georges-Alexandre Hanin, fondateur et CEO de Mobilosoft. « Une situation dramatique en plein boum du mobile chez le consommateur: 40% des recherches effectuées sur Google sur un téléphone portable concernent des informations de proximité. »


Pourtant ces chiffres catastrophiques sont explicables, selon Georges-Alexandre Hanin : « La plupart des informations relatives aux magasins sur Google Maps proviennent de moteurs de recherche de Google. Peu d’entreprises gèrent activement ces informations. »


Les données confuses et incomplètes sur Foursquare s’expliquent par le fait que la grande partie de l’information y est placée par l’utilisateur lui-même. Sur Facebook le mauvais référencement est dû au fait que le réseau n’offre pas la possibilité de poster d’un seul coup des informations concernant différents emplacements.


Morale de l’histoire : tout commerçant a intérêt à vérifier les informations online disponibles ou non concernant son entreprise. Qui sait le nombre d’affaires qui lui sont passées sous le nez, suite à un mauvais référencement …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top