Les marques tirent profit de leur propre réseau social

Les marques tirent profit de leur propre réseau social

Les réseaux sociaux, tels Facebook et Twitter, étant entrés dans les  mœurs, les marques elles aussi tentent de développer et de gérer leur propre ‘communauté’. Avec succès, estime le professeur Puneet Manchanda de l’université de Michigan. Le fait d’investir dans son propre réseau social est lucratif, car cela permet de fidéliser le client, conclut le professeur.

Bien entendu ses résultats doivent être considérés avec la prudence nécessaire, mais l’étude vaut la peine qu’on s’y attarde. L’on constate en effet que de grandes entreprises internationales, telles Amazon, Disney, IKEA, Lego et Procter & Gamble investissent largement dans leurs propres réseaux sociaux.


Les ‘fans’ dépensent davantage

L’étude démontre que les consommateurs, membres d’une communauté online d’une marque, dépensent bien plus pour cette marque qu’avant leur adhésion.  D’autre part ils déboursent plus que des consommateurs comparables n’étant pas membres du réseau. Les dépenses faites par les membres ont augmenté d’un cinquième. Ce résultat suggère donc qu’avoir sa propre communauté, tout comme la plupart des formes de fidélisation du client, peut réellement avoir une valeur économique.


Les gains générés par une communauté sont « économiquement significatifs pour l’entreprise”, estime Manchanda : « ils couvrent plus que les frais fixes nécessaires pour créer la communauté et les frais variables pour la gestion d’un tel réseau social. » Toutefois les communautés de marques ne constituent pas une menace pour les autres canaux de vente : les « dollars sociaux » ont un impact positif  sur tous les produits vendus par l’entreprise.


Fidélisation du client  

La création de son propre réseau social semble donc porter ses fruits. Il s’agit du média idéal pour fidéliser le client. Les membres d’une communauté se sentent davantage impliqués avec la marque et sont plus fidèles. D’autre part ce réseau social permet aux entreprises de mieux adapter leurs offres aux désirs des consommateurs. En Belgique une entreprise suit d’ores et déjà cette nouvelle tendance : Tom&Co est l’un des premiers retailers belges à avoir lancé récemment son propre réseau social. D’autres suivront sans aucun doute.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Back to top