Les travailleurs allemands d’Amazon à nouveau en grève | RetailDetail

Les travailleurs allemands d’Amazon à nouveau en grève

Les travailleurs allemands d’Amazon à nouveau en grève

Lundi, quelque cent travailleurs d’Amazon se sont mis en grève. Le calme semblait revenu chez l'e-commerçant, mais cette année à nouveau, le différend concernant la rémunération des travailleurs continue de poser problème.

La controverse persiste

Selon le porte-parole du syndicat Verdi, près de 500 des 1.200 employés du centre de distribution à Leipzig ont arrêté le travail lundi. En cause, le différend persistant à propos des salaires, qui l’année dernière avait également provoqué quelques grèves.


Verdi exige que le salaire des employés d’Amazon en Allemagne soit aligné à celui des autres entreprises du secteur de la vente par correspondance et du retail.  Amazon a déjà rejeté cette proposition plusieurs fois et explique que les travailleurs sont des ouvriers du secteur de la logistique et que leurs rémunérations se situent au-dessus de la moyenne du secteur.


Après les Etats-Unis, l’Allemagne est pour Amazon son principal marché au niveau mondial. L’entreprise y dispose de neuf centres de distribution et y compte environ 9.000 travailleurs.


Amazon réagit: « Petite minorité »

« Moins de 340 employés ont décidé de ne pas venir travailler. La plupart a tout simplement travaillé ce jour-là. [...] Amazon n’a ressenti aucun impact sur les livraisons à la clientèle », explique l’entreprise en réponse à notre rédaction.


« Les fulfillment centers d'Amazon sont des entreprises de logistique qui traitent les commandes. Les salaires de nos travailleurs se situent plutôt dans le haut de l’échelle des salaires par rapport aux autres entreprises de logistique », précise Amazon. Et c’est là que le bât blesse, car les syndicats considèrent qu’Amazon est un retailer – secteur où les salaires sont plus élevés que dans la distribution.

 

 

- Traduction: Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Back to top