Lourde amende pour l’entreprise de vente par correspondance Lecturama

Lourde amende pour l’entreprise de vente par correspondance Lecturama

Lecturama ainsi qu’un dirigeant de l’entreprise ont écopé d’une amende de près d’un million d’euros pour la facturation de commandes non désirées.  Entre 2006 et 2015, l’Inspection Economique a reçu pas moins de 592 plaintes de consommateurs belges.

Une belle passe Belgique - Pays-Bas

Ces dernières années, l’entreprise Lecturama qui vend des paquets hobby et collection, a contacté un grand nombre de consommateurs par télémarketing, en ligne ou par poste pour proposer, entre autres, des cours de photographie numérique, des manuels pour fabriquer ses propres bijoux et autres paquets pour compléter une collection.

 

Les consommateurs qui commandaient un paquet test à petit prix, se voyaient ensuite recevoir des paquets hobby et collection sans les avoir demandés mais avec facture. De plus, durant la vente téléphonique, il n’était pas expliqué clairement de quel produit il s’agissait et il était demandé indûment au client de signer une autorisation de prélèvement bancaire. Durant la période 2006-2015, l’Inspection Economique a reçu 592 plaintes à l’encontre de Lecturama.

 

Puisque Lecturama est une entreprise néerlandaise, c’est la Nederlandse Autoriteit Consument & Markt (ACM) qui est compétente. C’est pour cette raison que le SPF Economie a dévoilé les pratiques de Lecturama en Belgique à ses collègues néerlandais. En 2013, une demande formelle d’agir a été émise. Lecturama a finalement été condamné à une amende de 745.00 euros, en plus de 300.000 euros à l’encontre du dirigeant responsable de l’entreprise.

 

Le SPF Economie fait remarquer au consommateur qu’il n’est pas obligé de payer un paquet non-commandé, ni de le renvoyer. « Néanmoins, un grand nombre de consommateurs se laissent encore intimider, surtout par téléphone », semble-t-il.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top