Makro lance son webshop aux Pays-Bas et le développe en Belgique

Makro lance son webshop aux Pays-Bas et le développe en Belgique

Makro continue le développement de ses activités de commerce en ligne. Makroshop.be, qui a démarré il y a environ 6 mois, s’enrichit de deux nouvelles catégories de produits et le client pourra désormais faire livrer ses achats à domicile. Par ailleurs Makro Pays-Bas a annoncé le lancement de son propre Makroshop dès le mois de janvier prochain.

‘Jouets’ et ‘Fitness’ … à domicile

Jusqu’à présent le makroshop.be proposait aux clients des articles de  jardin, bureau,  literie, hygiène personnelle, électroménagers et tv/hifi. D’ici quelques semaines s’y ajouteront les jouets et les articles de fitness, bien que ces catégories soient introuvables sur le site web : « parce que le consommateur pense en termes de ‘pièces dans la maison’ (salle de bain, chambre à coucher, salle de séjour …) durant ses achats, le site a été subdivisé de cette manière, » explique Makro.


Deuxième nouveauté : désormais Makro livre tous ces articles à domicile. Jusqu’à présent le client pouvait retirer ses achats uniquement au point d’enlèvement du magasin ou à un point Kiala (pour les colis allant jusqu’à 20 kg). Grâce au système Track&Trace le client peut suivre toutes les étapes de sa livraison online : de la commande à l’expédition jusqu’à la livraison finale.

 

Makrowebshop.nl, dès l’an prochain

Makro aux Pays-Bas se prépare lui aussi à se lancer dans l’aventure du e-commerce.  Pour ce faire, l’enseigne hollandaise a fait appel au fournisseur de services Someone, qui pour Makro Pays-Bas a publié sur son site pas moins de 5 offres d’emplois, metionnant qu’ « à partir de janvier 2012 le client Makro - l’entrepreneur – pourra commander ses produits dans un univers online state-of-the-art ».

 

Lorsque Makro a lancé au début de cette année sa boutique online en Angleterre, Patrick van Gils, responsable de la communication de Marko Pays-Bas, avait fait savoir qu’il n’y avait pas de projet de boutique online à part entière aux Pays-Bas. Makro toutefois exploitait déjà le réseau online chez nos voisins du nord via des sites tels verstandvanwijn.nl (site œnologique), makrofeestpakketten.nl (coffrets cadeaux pour la période des fêtes) et makrodagdeal.nl. (le deal du jour).


WebwinkelWeblog.nl qui a annoncé la nouvelle, se demande toutefois “comment Makro contrôlera si les acheteurs online sont bien des entreprises. Makro a de nombreux articles très demandés par les consommateurs. Chez Makro il faut être titulaire d’une carte Makro pour passer commande et ce badge ne peut s’obtenir que via une inscription à la Chambre de commerce. »  Il est possible que Makro envisage d’appliquer aux Pays-Bas le système belge, qui permet depuis quelques année déjà aux particuliers d’obtenir une carte Makro.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top