Marks & Spencer abandonne la plate-forme d’Amazon

Marks & Spencer abandonne la plate-forme d’Amazon

Marks & Spencer a lancé un nouveau site web en Grande-Bretagne. Pour ce faire l’enseigne britannique a développé sa propre plate-forme et abandonne donc l’utilisation du logiciel d’Amazon.

Focus sur le contenu

Le développement du nouveau site de Marks & Spencer est en cours depuis longtemps et son lancement a été reporté plusieurs fois. L’idée de ce nouveau site est de créer l’impression d’un magazine, grâce à l’utilisation de photos plus grandes et une attention particulière au contenu. Ainsi le site sera supervisé par la journaliste de mode Nicola Copping (anciennement active au Financial Times) et proposera une rubrique ‘style & living’.


Comme l’a indiqué Laura Wade-Gery, Executive director multi-channel, dans RetailWeek, l’entreprise  par le biais de ce site web souhaite se profiler comme une sorte d’éditeur. L’objectif étant de convaincre les 14,5 millions de clients physiques, qui n’achètent pas en ligne chez Marks & Spencer, mais le font souvent sur d’autres webshops, de découvrir la gamme online de M&S. Au cours de l’exercice précédent les ventes online ont généré 13 % du chiffre d’affaires non-food, soit environ 800 millions d’euros.


D’ici peu les autres sites web internationaux de Marks & Spencer, tels que marksandspencer.eu, passeront eux  aussi à la nouvelle plate-forme, qui pour l’instant est utilisée uniquement pour la version britannique du site. L’initiative de M&S peut sembler étonnante, car de plus en plus de marques font la démarche inverse en optant pour une plate-forme d’Amazon.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: