Melijoe.com lève 9 millions d’euros pour devenir leader mondial | RetailDetail

Melijoe.com lève 9 millions d’euros pour devenir leader mondial

Melijoe.com lève 9 millions d’euros pour devenir leader mondial

Melijoe.com, webshop multimarques de mode enfantine de luxe, vient d’augmenter son capital de 9 millions d’euros. Un budget nécessaire pour réaliser l’ambitieux objectif  de l’e-tailer : devenir n°1 mondial de la mode pour enfants sur Internet.

Un webshop « comme un magazine »

« Melijoe opère comme un magazine où l’on peut trouver les plus grandes marques de mode enfantine et livre les commandes endéans les 24 à 48 heures partout dans le monde », explique Nathalie Christen-Genty, qui a lancé Melijoe.com en 2007. « Nous nous adressons à une clientèle de mamans soucieuses de la mode, tant pour elles-mêmes que pour leurs enfants. »


Aujourd’hui ce webshop atypique, géré depuis Paris, est disponible en six langues (pas encore en néerlandais)  et génère plus de la moitié de son chiffre d’affaires  hors France. Mais les ambitions de Christen-Genty ne s’arrêtent pas là : son objectif est de devenir numéro un mondial de la mode enfantine sur Internet, et ce d’ici 2017 !


Grâce à une injection de capital de Gimv

Pour atteindre cet objectif, l’e-tailer vient d’engranger 9 millions d’euros lors d’une levée de fonds dirigée par le fonds d’investissement Gimv et à laquelle a également participé l’actionnaire historique de Melijoe.com, CM-CIC Capital Privé.


« Melijoe est plus qu’un site d’e-commerce », affirme Gert Kerkstoel, partenaire chez Gimv. « Melijoe est considéré par ses fournisseurs – des marques de mode enfantine dans le haut de gamme – comme le site multimarques par excellence, qui reflète le mieux leur image et est perçu dans le monde entier comme un exemple au niveau du contenu. »


« Melijoe se profile en tant que partenaire stratégique de marques qui revoient en permanence leur stratégie en vue de répondre à la réalité multi-channel mondiale », poursuit Kerkstoel. « L’adaptation des canaux de distribution au nouveau comportement d’achat des consommateurs est loin d’être terminée et la mode enfantine est le parfait exemple de cette évolution. Nous tenons à soutenir Melijoe dans la réalisation de son objectif de devenir leader mondial du secteur. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.