Menace terroriste : hausse de 50% des commandes online dans les supermarchés bruxellois

Menace terroriste : hausse de 50% des commandes online dans les supermarchés bruxellois

Depuis l'élévation du niveau de menace terroriste à son maximum à Bruxelles, le nombre de commandes en ligne chez Carrefour et Delhaize a augmenté de près de la moitié.

Le consommateur bruxellois achète différemment

L’augmentation est particulièrement frappante dans la Région de Bruxelles-Capitale et dans la périphérie bruxelloise.  Selon Baptiste van Outryve, porte-parole de Carrefour, il s’agit d’une augmentation de 50% depuis samedi. Roel Dekelver de Delhaize parle d'une hausse de 40 à 50% depuis mardi. Cela concerne tant les livraisons à domicile, que les commandes préparées dans les points de collecte.

 

Selon Carrefour, le consommateur a adapté son comportement d’achat en magasin.  « Nous constatons que la valeur moyenne des achats par caddie a également augmenté.  Ce qui pourrait indiquer que les acheteurs font leurs courses une seule fois pour toute la semaine, au lieu d’aller plusieurs fois par semaine au magasin », précise van Outryve.  « Il est possible que nous profitions du fait que d’autres magasins restent fermés.  Mais nous n’avons pas l’impression que les gens font des provisions. »

 

Par rapport à la situation avant les menaces terroristes, les supermarchés observent que les clients choisissent de faire leurs achats en pleine journée plutôt qu’à la tombée du jour.

 
Mesures de sécurité supplémentaires

Les deux porte-parole précisent néanmoins que presque tous les magasins bruxellois sont ouverts.  Des 70 magasins Carrefour à Bruxelles, seuls trois restent fermés sur ordre des autorités : « Il s’agit du magasin à City 2 étant donné que le centre commercial est fermé à la demande du gouvernement, le magasin dans le métro Rogier puisque les stations de métro sont fermées, et l’hypermarché de Berchem-Sainte-Agathe, et ce à la demande du bourgmestre », précise van Outryve.

 

Chez Delhaize, deux des 70 enseignes de la Région de Bruxelles-Capitale restent fermées : Charles Quint à Berchem-Sainte-Agathe et le supermarché dans le Westland Shopping.  « Sur ordre des autorités supérieures », confirme Roel Dekelver.  « Depuis, certains magasins sont protégés par des militaires qui patrouillent devant l’enseigne, comme à Molenbeek-Saint-Jean.  Dans nos 70 magasins de la région bruxelloise, des mesures supplémentaires ont été prises en matière de surveillance interne. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top