Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Scannage automatique du chariot

Le magasin sans caisse est la nouvelle tendance dans l’univers du retail, en particulier dans les supermarchés et les magasins de proximité : outre Amazon avec son supermarché Amazon Go sans caisse (et à terme sans personnel), quasi tous les grands retailers testent des techniques de scannage et de paiement automatiques ou mobiles, afin d’éviter les files d’attente à la caisse.


Microsoft aussi souhaite contribuer à cette évolution, confient différentes sources à Reuters : l’entreprise informatique serait en train de développer sa propre technologie permettant de suivre ce que les shoppers mettent dans leur chariot. Microsoft aurait déjà présenté des prototypes à différents retailers dans le monde entier et se serait entretenu avec Walmart en vue d’une éventuelle collaboration.


La technologie développée par Microsoft vise à aider les retailers dans leur lutte concurrentielle, surtout envers Amazon Go, car le géant du logiciel ressent lui aussi la concurrence d’Amazon : dans le domaine des services cloud Microsoft est le numéro deux sur le marché, après Amazon. C’est pourquoi Microsoft entend devenir l’allié du secteur du retail via des services de soutien.


Le défi : être suffisamment bon marché

Microsoft dispose d’un centre d’expérience retail à Redmond, où sont présentées, entre autres, des applications de base pour caisses automatisées. Une équipe de 10 à 15 personnes du département intelligence artificielle pour business travaillerait sur une série de nouvelles applications pour le retail. Même un ancien expert d’Amazon Go aurait été embauché pour aider à installer des caméras sur les caddies qui permettent d’enregistrer automatiquement les achats des clients. L’équipe examine également le rôle du smartphone au sein du processus d’achat.


Par ailleurs certains partenaires de Microsoft se pencheraient également sur des systèmes sans caisse, sur base de services cloud de l’entreprise. Le défi consiste toutefois à rendre les technologies destinées au retail, déjà confronté à des marges minimes, suffisamment bon marché.