Mondial Relay se profile en tant que partenaire de start-ups dans l’e-commerce

Mondial Relay se profile en tant que partenaire de start-ups dans l’e-commerce

Mondial Relay, la filiale de transport du groupe 3 Suisses International (3SI), se profile de plus en plus en tant que partenaire du e-commerce dans notre pays. L’entreprise a ouvert à Forest (près de Bruxelles) une nouvelle plateforme de distribution pour la Belgique et le Luxembourg, qu’elle met partiellement à disposition d’ e-commerçants débutants.

Partenaire pour e-commerçants

Mondial Relay souhaite devenir le partenaire privilégié des e-commerçants : « Nous développons pour eux des services spécifiques à bas coûts, sans exigences préalables quant au volume », explique Jean-Pierre Herdies, directeur général de Mondial Relay Belgique. « Nous offrons à ces PME à la fois une ouverture vers les marchés français et espagnols et inversement nous proposons en Belgique une solution pour les entreprises e-commerce françaises et espagnoles. »


Le nouveau centre de distribution de Mondial Relay à Forest livre des colis pour des entreprises, telles 3 Suisses, La Redoute, Vanden Borre, Decathlon, persgroep Rossel ou encore Maxi Toys. Toutefois la moitié de la clientèle est constituée de petites entreprises actives dans l’e-commerce, avec un large éventail de produits : allant des partitions de musique aux sachets de thé en passant par les produits pharmaceutiques.


23.000 points d’enlèvement en Europe

Tout comme Kiala et bientôt également GLS Belgium, Mondial Relay a développé un vaste réseau  de plus de 6.100 points d’enlèvement, répartis en France, en Espagne, en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg. Avec les 17.000 points de retrait de son partenaire allemand Hermes – qui couvre l’Allemagne, l’Autriche, la Grande-Bretagne et l’Italie – Mondial  Relay est, selon ses propres dires, le leader européen des livraisons de colis aux particuliers, avec un délai de livraison de 24 à 48 heures pour la majorité des destinations.


En Belgique Mondial Relay compte 600 points d’enlèvement, principalement des marchands de journaux. Grâce à un accord exclusif avec le groupe de presse AMP les colis sont livrés à l’aube en même temps que les journaux et les revues.


Chiffre d’affaires de 102 millions d’euros

Mondial Relay est l’ancienne division de transport de l’entreprise de vente à distance 3 Suisses et est devenu  en 1997 une entreprise autonome, chapeautée par le groupe 3SI. A l’origine l’entreprise livrait uniquement des colis aux particuliers pour les entreprises faisant partie du groupe (3 Suisses, Blancheporte, Unigro, Witt International, Bruneau…), mais ensuite Mondial Relay a également proposé ses services à d’autres grandes entreprises du e-commerce. A présent le groupe vise également les webshops débutants.


En 2011 Mondial Relay a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 102 millions d’euros, généré pour plus de 50% par les clients hors du Groupe 3SI.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top