Net-A-Porter réduit sa perte annuelle | RetailDetail

Net-A-Porter réduit sa perte annuelle

Net-A-Porter réduit sa perte annuelle

Durant l’exercice 2012-2013 l’e-commerçant de luxe britannique Net-A-Porter a su réduire sa perte de 4 millions de livres sterling (environ 4,8 millions d’euros) par rapport  à l’exercice précédent. Tant le chiffre d’affaires que la marge bénéficiaire ont progressé, même si le groupe subit une concurrence de plus en plus forte.

Dans le rouge

Net-A-Porter, propriété du groupe de luxe suisse Richemont, a clôturé son année comptable 2012-2013 (prenant fin le 31 mars 2013) avec une perte de 23,2 millions de livres sterling, soit 28 millions d’euros. Un an auparavant l’e-tailer, actif depuis quatorze ans déjà, subissait une perte de 27 millions de livres sterling (près de 32,5 millions d’euros). En vendant davantage de vêtements au prix plein, l‘entreprise a su augmenter son chiffre d’affaires de 18% à 434 millions de livres sterling (522 millions d’euros) et sa marge bénéficiaire de 41,2% à 45,6%.


Malgré tout Net-A-Porter ressent une forte concurrence : non seulement venant des retailers de mode traditionnels qui connaissent une forte croissance, mais également de la part d’autres enseignes de luxe online. « Le groupe tente de contrecarrer ce risque de concurrence en attirant régulièrement de nouveaux designers et en améliorant tant la technologie que l’expérience online », explique l’e-commerçant.


Ces dernières années Net-A-Porter, qui dit accueillir 2,5  millions de visiteurs par mois, a ouvert des bureaux à New York, Shanghai et Hong Kong, ainsi qu’un troisième centre de distribution (à Hong Kong). A mois de mars l’e-tailer a lancé un webshop en français, en allemand et en chinois.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.