Netflix assigné en justice en France | RetailDetail

Netflix assigné en justice en France

Netflix assigné en justice en France

Le service américain de vidéo en streaming Netflix a été assigné en justice par l’association des consommateurs CLCV, en raison de ses conditions d’utilisation qui ne respecteraient pas la législation française relative à la défense des consommateurs.

« Des clauses abusives »

La CLCV s’est rendue au tribunal avec toute une série de plaintes. L’association des consommateurs reproche notamment à Netflix que certains passages de ses conditions d’utilisation ne soient formulés qu’en anglais et que Netflix dans ses conditions de service stipule explicitement ne pas pouvoir garantir la qualité d’image de ses vidéos.


La CLCV n’admet pas non plus que l’entreprise américaine puisse modifier unilatéralement ses tarifs et conditions. L’association exige que le consommateur en soit averti préalablement afin qu’il puisse résilier son contrat s’il le souhaite.


Et enfin l’association des consommateurs trouve inadmissible que Netflix  convertisse tacitement la période d’essai gratuite en abonnement payant et débite automatiquement le montant mensuel du compte bancaire du client. Selon la CLCV, le client doit pouvoir confirmer lui-même la prolongation de son abonnement.

 

Test-Achats aussi examine le dossier

A l’exemple de ses collègues français, Test-Achats a ouvert une enquête  concernant les conditions de service appliquées par Netflix en Belgique.


« Nos juristes vont examiner au plus vite les conditions d’utilisation de Netflix dans notre pays, afin de déterminer si l’entreprise respecte la législation en matière de protection du consommateur », déclare Els Bruggeman de Test-Achats dans le journal Het Nieuwsblad.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.