Netflix : croissance inférieure aux attentes

Netflix : croissance inférieure aux attentes

Au cours du 3ème trimestre le service américain de vidéo en ligne Netflix a accueilli moins de nouveaux abonnés que prévu par le management. Quant au nombre d’abonnés attirés en Belgique et aux Pays-Bas, aucun chiffre n’a été dévoilé.

«Une moindre croissance en raison de tarifs légèrement plus élevés»

Dans un courrier adressé à ses actionnaires Netflix dit avoir accueilli 3 millions de nouveaux clients durant ces trois derniers mois, dont 1 million aux Etats-Unis. Un nombre inférieur aux attentes de l’entreprise, qui précise toutefois que « pour les trois trimestres précédents nous avions sous-estimé la croissance de notre clientèle, alors que cette fois-ci nous l’avions surestimée ». Actuellement Netflix compte plus de 53 millions d’abonnés dans le monde et le management espère en attirer 4 millions de plus durant les trois prochains mois.


Selon l’entreprise, « cette moindre croissance s’expliquerait par les tarifs légèrement plus élevés ». Bien que cette augmentation de tarifs soit une bonne nouvelle pour les actionnaires, car ainsi Netflix a vu son chiffre d’affaires progresser de près de 40% à 1,2 milliard de dollars. Quant au bénéfice net il s’établit à 59 millions de dollars, une belle progression par rapport aux 32 millions de dollars réalisés au troisième trimestre 2013.


« Les Belges naviguent plus vite que les Hollandais »

En septembre Netflix a fait son entrée dans plusieurs pays européens, toutefois le groupe  dans son courrier ne donne aucun détail quant au nombre d’abonnés qu’il aurait déjà attiré en Belgique et aux Pays-Bas. Selon un sondage hollandais, plus d’un million de Néerlandais utiliseraient Netflix.


Le groupe indique tout de même que la Belgique et les Pays-Bas figurent au top-5 des pays où l’Internet est le plus rapide (un critère important pour la qualité du streaming) : la Belgique occupe la deuxième place, juste avant les Pays-Bas et juste après la Suisse.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top