Optimisme au sein de l’e-commerce belge

Optimisme au sein de l’e-commerce belge

L’e-commerce belge se porte bien, grâce à la percée du retail mobile. Voilà une bonne nouvelle pour notre économie : en effet pas moins de deux webshops sur trois ont l’intention d’embaucher davantage de personnel cette année.

Montée en force du M-commerce

Le M-commcerce, les achats via smartphone ou tablette, gagne en popularité dans notre pays, comme le révèle la nouvelle enquête de BeCommerce, l’association belge de l’e-commerce, qui a interrogé 550 commerçants en ligne.


Ainsi le nombre de webshops belges pratiquant le M-commerce a presque triplé en un an de temps : de 15% en 2011 à 42% l’année dernière. Cette année cette tendance devrait se poursuivre, car parmi les commerçants n’étant pas encore familiarisé avec ce système, plus d’un quart (27%) a l’intention de se lancer dans le commerce mobile au courant de cette année.


Les e-commerçants constatent clairement les avantages du M-tail : 75% des commerçants se disent satisfaits des résultats, contre 57% l’année dernière. A noter que la plupart des webshops considèrent le M-commerce comme un moyen de mieux servir leurs clients, plutôt qu’une façon de vendre davantage (bien que l’un entraîne l’autre, bien entendu).


« Une branche à part entière de l’économie »

Les commerçants en ligne sont très confiants : pas moins de neuf chefs d’entreprise interrogés sur dix estiment que le nombre d’achats électroniques en 2013 augmentera, alors qu’il y a trois ans seuls 65% étaient de cet avis. « La confiance n’a jamais été aussi élevée », affirme Particia Ceysens, présidente de BeCommerce.


« Lentement mais sûrement, le commerce en ligne devient un secteur à part entière de l’économie belge », ajoute-t-elle et les chiffres suivants le prouvent:

  • La plupart des commerçants en ligne (26%) emploient 6 à 10 personnes. L’année dernière la majorité des entreprises comptaient seulement 2 à 5 employés.
  • Pas moins de 63% des chefs d’entreprise en ligne entendent recruter du personnel en 2013 (les informaticiens et les experts en marketing surtout sont très recherchés).
  • 67% des e-shops sont indépendants et ne dépendent donc pas d’une maison-mère belge ou étrangère (contre 27% en 2007).

 

Crainte de la concurrence étrangère

Mais il y a le revers de la médaille : alors que l’e-commerce belge est en pleine croissance, notre pays attire davantage d’acteurs étrangers. Les e-commerçants sont bien conscients de cette menace étrangère : 63% craignent la concurrence d’entreprises étrangères venant s’implanter en Belgique, contre 49% l’année dernière. « Il nous reste du chemin à parcourir.  Le fait qu’il y a encore trop peu de webshops belges reste un point d’achoppement. Cette enquête nous a appris que la crainte des concurrents étrangers n’a jamais été aussi forte », précise Ceyssens.


Ceci n’empêche pas pour autant les webshops belges d’envisager une expansion hors frontières : en 2012, 22,2% de la marchandise était destinée à l’exportation mondiale, soit plus du double par rapport à 2007, où seul un produit sur 10 (10,6%) était exporté à l’étranger.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top