Pas de suppression d’emplois chez Neckermann.com à Tamise

Pas de suppression d’emplois chez Neckermann.com à Tamise

Alors qu’aux Pays-Bas, l’entreprise de vente à distance Neckermann.com supprime 172 emplois, les jobs des 32 collaborateurs de Tamise ne sont pas menacés pour l’instant. C’est ce qu’a annoncé la direction lors d’une réunion du personnel.

Réorganisation aux Pays-Bas, sécurité d’emploi à Tamise

L’annonce vendredi dernier de la suppression de 172 emplois et du changement de fonction de 90 autres personnes chez nos voisins du Nord, où Neckermann.com est implanté à Sint-Jansteen et Terneuzen, a suscité une certaine inquiétude auprès de la branche belge. Cette restructuration est la conséquence de la décision stratégique d’abandonner complètement le catalogue papier pour se focaliser entièrement sur internet.


Les 32 employés du département à Tamise (Flandre orientale) pour leur part conserveront leur emploi, grâce à une convention collective de travail . Selon les syndicats la CCT actuelle reste en vigueur et leur garantit une sécurité d’emploi durant les 15 mois à venir.


Depuis 1999 Neckermann.com forme une seule organisation, dirigée à partir de Sint-Jansteen, mais juridiquement et fiscalement l’entreprise est toujours composée de trois sociétés différentes. D’autre part Neckermann Benelux constitue une entité indépendante, ce qui permet à l’entreprise de poursuivre ses activités, malgré le dépôt de bilan fin septembre de Neckermann.de.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top