Payez votre hamburger McDonald’s via l’appli de la banque bpost | RetailDetail

Payez votre hamburger McDonald’s via l’appli de la banque bpost

Payez votre hamburger McDonald’s via l’appli de la banque bpost

D’ici le printemps prochain les clients de la banque bpost pourront payer chez McDonald’s via leur smartphone. Pour ce faire la quatrième banque de notre pays s’est associée à Seamless, qui a développé l’appli SEQR.

Appli via code QR ou NFC

La société suédoise Seamless est l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de solutions de paiements mobiles. L’entreprise traite plus de 3,1 milliards de transactions par an au travers de 525.000 points de vente actifs, répartis dans 30 pays. La Belgique est le septième pays où Seamless lance son porte-monnaie mobile SEQR.


« Ce système permet aux utilisateurs d’effectuer leurs achats en magasin et en ligne rapidement et en toute sécurité », affirme Marcel Roelants, porte-parole de Seamless. « Tout détenteur de l’appli, en scannera le code QR à la caisse de McDonald's. Tout propriétaire d’un appareil intégrant la technologie NFC, tiendra ce dernier face au code, là où se trouve une antenne. Après confirmation avec le code pin personnel, le montant dû par le client sera directement débité de son compte. »


Phase pilote chez McDonald’s

« McDonald’s recherche en permanence des technologies afin d’offrir de nouveaux services à ses clients et en vue d’améliorer le vécu dans ses restaurants. Nous voulons répondre aux attentes de nos clients », explique Kristel Muls de McDonald’s Belgique.


Dès le printemps prochain, les titulaires d’un compte bpost auront la possibilité de payer via cette nouvelle application dans les 67 filiales McDonald’s de notre pays.  Satisfait de ce partenariat avec la banque bpost,  Seamless espère néanmoins qu’à l’avenir tout le monde pourra utiliser l’appli et n’exclut pas une collaboration avec d’autres banques.


Quatrième banque belge

La collaboration avec Seamless et McDonald’s s’inscrit dans le projet de mobile banking de la banque bpost, qui avec 160 millions de transactions par an est la quatrième banque de notre pays. Bpost suit ainsi, avec un peu de retard, l’exemple d’autres banques qui ont déjà lancé des applications permettant d’effectuer des transactions bancaires au moyen d’un smartphone ou d’une tablette. Bpost proposera le mobile banking dès le mois de janvier 2014.


« Ces deux innovations répondent au ‘bpost bank reality check’: simple, sûr et accessible à tout un chacun », déclarait le CEO David Moucheron lors de la présentation du projet.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.