Payez votre hamburger McDonald’s via l’appli de la banque bpost

Payez votre hamburger McDonald’s via l’appli de la banque bpost

D’ici le printemps prochain les clients de la banque bpost pourront payer chez McDonald’s via leur smartphone. Pour ce faire la quatrième banque de notre pays s’est associée à Seamless, qui a développé l’appli SEQR.

Appli via code QR ou NFC

La société suédoise Seamless est l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de solutions de paiements mobiles. L’entreprise traite plus de 3,1 milliards de transactions par an au travers de 525.000 points de vente actifs, répartis dans 30 pays. La Belgique est le septième pays où Seamless lance son porte-monnaie mobile SEQR.


« Ce système permet aux utilisateurs d’effectuer leurs achats en magasin et en ligne rapidement et en toute sécurité », affirme Marcel Roelants, porte-parole de Seamless. « Tout détenteur de l’appli, en scannera le code QR à la caisse de McDonald's. Tout propriétaire d’un appareil intégrant la technologie NFC, tiendra ce dernier face au code, là où se trouve une antenne. Après confirmation avec le code pin personnel, le montant dû par le client sera directement débité de son compte. »


Phase pilote chez McDonald’s

« McDonald’s recherche en permanence des technologies afin d’offrir de nouveaux services à ses clients et en vue d’améliorer le vécu dans ses restaurants. Nous voulons répondre aux attentes de nos clients », explique Kristel Muls de McDonald’s Belgique.


Dès le printemps prochain, les titulaires d’un compte bpost auront la possibilité de payer via cette nouvelle application dans les 67 filiales McDonald’s de notre pays.  Satisfait de ce partenariat avec la banque bpost,  Seamless espère néanmoins qu’à l’avenir tout le monde pourra utiliser l’appli et n’exclut pas une collaboration avec d’autres banques.


Quatrième banque belge

La collaboration avec Seamless et McDonald’s s’inscrit dans le projet de mobile banking de la banque bpost, qui avec 160 millions de transactions par an est la quatrième banque de notre pays. Bpost suit ainsi, avec un peu de retard, l’exemple d’autres banques qui ont déjà lancé des applications permettant d’effectuer des transactions bancaires au moyen d’un smartphone ou d’une tablette. Bpost proposera le mobile banking dès le mois de janvier 2014.


« Ces deux innovations répondent au ‘bpost bank reality check’: simple, sûr et accessible à tout un chacun », déclarait le CEO David Moucheron lors de la présentation du projet.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top