Pour la première fois, Apple déçoit les attentes des analystes

Pour la première fois, Apple déçoit les attentes des analystes

Le trimestre passé, dernier trimestre de son année fiscale, a été pour Apple son meilleur quatrième trimestre : son chiffre d’affaires s’élève à 28,27 milliards de dollars (20 milliards d’euros), soit une hausse de 39%. Le bénéfice net a grimpé jusqu’à 6,6 milliards de dollars (5 milliards d’euros), soit une hausse de 54%. Néanmoins le tout nouveau CEO, Tim Cook, a été mis d’emblée sur la sellette : pour la première fois en six ans, Apple déçoit les analystes par des résultats inférieurs aux attentes.

Des chiffres époustouflants

Durant le dernier trimestre Apple n’a vendu ‘que’ 17,07 millions d’iPhones : un chiffre inférieur aux attentes, mais surtout nettement en-dessous des 20,3 millions de pièces vendues au cours du troisième trimestre. Apparemment de nombreux consommateurs ont postposé leur achat en attendant le successeur de l’iPhone4. Ceci et l’absence durant le dernier trimestre de lancements de nouveautés notoires, expliquent sans doute en grande partie ces moins bons résultats.


Toutefois la notion de ‘moins bons résultats’ est relative, car malgré les circonstances économiques, les chiffres de vente restent impressionnants : ainsi Apple le trimestre dernier, a vendu outre les 17,07 millions d’iPhones (+21% par rapport au quatrième trimestre 2010), 11,12 millions d’iPads (+166%) et 4,89 millions de Macs (+26%). Seule la vente des iPods est en régression : 27% en moins par rapport au quatrième trimestre 2010, ce qui correspond tout de même à 6,62 millions de pièces.

Rythme de croissance réduit de moitié  

Apple storeAvec un chiffre d’affaires trimestriel de 28,27 milliards de dollars, Apple ne répond pas pour la première fois en 6 ans aux attentes des analystes, qui s’attendaient à 29,3 milliards de dollars. Toutefois la plus grande déception est qu’Apple, qui les derniers trimestres avait battu record sur record, voit maintenant son rythme de croissance fortement ralenti. En effet durant le troisième trimestre la croissance d’Apple était de 80%, durant le quatrième trimestre cette croissance a été réduite de moitié.


Mais Tim Cook semble confiant : « Nous sommes certains de battre tous les records durant la période des fêtes avec la vente des iPhones », affirme le CEO d’Apple au quotidien Wall Street Journal. « Nous sommes très satisfaits au finish d’une excellente année fiscale 2011, durant laquelle le chiffre d’affaires annuel a atteint les 108 milliards de dollars (78 milliards d’euros), et le bénéfice 26 milliards de dollars (19 milliards d’euros) ». Néanmoins l’action Apple a baissé de 7% après l’annonce des résultats trimestriels. Ainsi Apple perd son titre symbolique d’entreprise la plus coûteuse au monde;  titre qui revient à nouveau à la compagnie pétrolière ExxonMobil.

De l’eau au moulin des adversaires de Tim Cook

Les bons résultats d’Apple, mais à la fois décevants, réjouissent tous ceux qui n’ont jamais vu en Tim Cook le successeur naturel de Steve Jobs. Cook est considéré comme un bureaucrate par certains médias. Il n’a apparemment ni le talent, ni le charisme de son prédécesseur, Steve Jobs, décédé le mois dernier. Des qualités que possède par contre le britannique Jonathan Ive, responsable design d’Apple, selon certains médias. Jonathan Ive a conçu les modèles très design de l’iMac, iPod, iPhone et iPad et est tout aussi perfectionniste que Steve Jobs,ce qui fait de lui « la personnification même de la culture Apple et le digne héritier de Steve Jobs », selon le journal The Independent. Tim Cook sait ce qu’il lui reste à faire : prouver qu’il est bien l’homme de la situation.


 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure


 

Le trimestre passé, dernier trimestre de son année fiscale, a été pour Apple son meilleur quatrième trimestre : son chiffre d’affaires s’élève à 28,27 milliards de dollars (20 milliards d’euros), soit une hausse de 39%. Le bénéfice net a grimpé jusqu’à 6,6 milliards de dollars (5 milliards d’euros), soit une hausse de 54%. Néanmoins le tout nouveau CEO, Tim Cook, a été mis d’emblée sur la sellette : pour la première fois en six ans, Apple déçoit les analystes par des résultats inférieurs aux attentes.

Des chiffres époustouflants

Durant le dernier trimestre Apple n’a vendu ‘que’ 17,07 millions d’iPhones : un chiffre inférieur aux attentes, mais surtout nettement en-dessous des 20,3 millions de pièces vendues au cours du troisième trimestre. Apparemment de nombreux consommateurs ont postposé leur achat en attendant le successeur de l’iPhone4. Ceci et l’absence durant le dernier trimestre de lancements de nouveautés notoires, expliquent sans doute en grande partie ces moins bons résultats.


Toutefois la notion de ‘moins bons résultats’ est relative, car malgré les circonstances économiques, les chiffres de vente restent impressionnants : ainsi Apple le trimestre dernier, a vendu outre les 17,07 millions d’iPhones (+21% par rapport au quatrième trimestre 2010), 11,12 millions d’iPads (+166%) et 4,89 millions de Macs (+26%). Seule la vente des iPods est en régression : 27% en moins par rapport au quatrième trimestre 2010, ce qui correspond tout de même à 6,62 millions de pièces.

Rythme de croissance réduit de moitié  

Apple storeAvec un chiffre d’affaires trimestriel de 28,27 milliards de dollars, Apple ne répond pas pour la première fois en 6 ans aux attentes des analystes, qui s’attendaient à 29,3 milliards de dollars. Toutefois la plus grande déception est qu’Apple, qui les derniers trimestres avait battu record sur record, voit maintenant son rythme de croissance fortement ralenti. En effet durant le troisième trimestre la croissance d’Apple était de 80%, durant le quatrième trimestre cette croissance a été réduite de moitié.


Mais Tim Cook semble confiant : « Nous sommes certains de battre tous les records durant la période des fêtes avec la vente des iPhones », affirme le CEO d’Apple au quotidien Wall Street Journal. « Nous sommes très satisfaits au finish d’une excellente année fiscale 2011, durant laquelle le chiffre d’affaires annuel a atteint les 108 milliards de dollars (78 milliards d’euros), et le bénéfice 26 milliards de dollars (19 milliards d’euros) ». Néanmoins l’action Apple a baissé de 7% après l’annonce des résultats trimestriels. Ainsi Apple perd son titre symbolique d’entreprise la plus coûteuse au monde;  titre qui revient à nouveau à la compagnie pétrolière ExxonMobil.

De l’eau au moulin des adversaires de Tim Cook

Les bons résultats d’Apple, mais à la fois décevants, réjouissent tous ceux qui n’ont jamais vu en Tim Cook le successeur naturel de Steve Jobs. Cook est considéré comme un bureaucrate par certains médias. Il n’a apparemment ni le talent, ni le charisme de son prédécesseur, Steve Jobs, décédé le mois dernier. Des qualités que possède par contre le britannique Jonathan Ive, responsable design d’Apple, selon certains médias. Jonathan Ive a conçu les modèles très design de l’iMac, iPod, iPhone et iPad et est tout aussi perfectionniste que Steve Jobs,ce qui fait de lui « la personnification même de la culture Apple et le digne héritier de Steve Jobs », selon le journal The Independent. Tim Cook sait ce qu’il lui reste à faire : prouver qu’il est bien l’homme de la situation.


 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure


 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top