Près de 600 plaintes à l’encontre de sites de réductions

Près de 600 plaintes à l’encontre de sites de réductions

En 2012 le Service Public Fédéral (SPF) Economie a enregistré 592 plaintes à l’encontre de sites internet octroyant des réductions importantes sur l’achat  de produits et de services ; soit quatre fois plus qu’en 2011. Néanmoins le SPF ne parle pas d’une évolution alarmante.

Pas inquiétant, mais étonnant

L’évolution du nombre de plaintes s’explique par le nombre croissant d’utilisateurs de ce type de site, affirme Chantal De Pauw, porte-parole du SPF Economie, tout en admettant qu’une augmentation étonnante a été notée à la fin de l’année 2012. L’organisation des consommateurs Test-Achats constate cette même progression des plaintes.


Les plaintes concernent principalement la non-exécution  (ou en dehors des délais prévus) du service convenu ou encore une réduction qui s’avère moins attrayante que promise initialement. Souvent les fournisseurs  de la promotion sont dépassés par le succès de leur action et ont du mal par la suite à livrer le produit ou le service comme convenu. L’un des grands  sites d’achats groupés, Groupon, a fait savoir précédemment qu’il contrôlerait plus sévèrement les  fournisseurs.


Malgré cela, Test-Achats indique que les commentaires concernant les sites de shopping social sont généralement positifs. Ainsi  les critères de clarté des sites, d’informations concernant l’offre et d’ampleur  de la réduction  obtiennent des scores de satisfaction dépassant les 80%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: