Rakuten ferme quelques marchés asiatiques

Rakuten ferme quelques marchés asiatiques

Le retailer en ligne japonais Rakuten va fermer des marchés en Malaisie, à Singapour et en Indonésie.  Près de 150 collaborateurs perdent ainsi leur emploi.  Les fermetures cadrent dans la nouvelle stratégie de Rakuten.
 

La lutte contre Rocket Internet

En Asie du Sud-Est, Rakuten souhaite mettre l’accent sur les marchés qui fonctionnent via C2C (customer-to-customer), alors que les marchés qui ferment aujourd’hui fonctionnent via un système B2B2C qui combinent les modèles business-to-business et business-to-consumer.


Grâce à cette nouvelle stratégie, Rakuten espère lutter dans la région contre, entre autres, Lazada qui fait partie de l’empire du groupe allemand Rocket Internet.


La fermeture des marchés n’a aucun effet sur le siège social situé à Singapour ni sur les autres activités de Rakuten dans la région, comme Rakuten Travel, Viber, Kobo, Rakuten Institute of Technology et Rakuten Venture.  L’entreprise poursuivra sa recherche d’opportunités de croissance dans la région.