Rocket Internet rate son entrée en bourse | RetailDetail

Rocket Internet rate son entrée en bourse

Rocket Internet rate son entrée en bourse

Après l’entrée un bourse plutôt modeste de Zalando hier, tous les regards étaient tournés vers Rocket Internet, qui faisait aujourd’hui ses premiers pas à la bourse de Francfort. Toutefois l’incubateur de start-ups allemand n’a pas fait d’étincelles.

L’action plonge de 10%  dès la première heure

Pour son entrée en bourse Rocket Internet avait fixé le prix d’émission à 42,50 euros par action, en haut de la fourchette annoncée initialement ; ce qui s’est avéré un peu trop optimiste, car dès la première heure l’action plongeait de plus de 10%. Même si entre-temps les dégâts ont été limités – vers 13h15 le cours de l’action s’élevait à 41,20 euros – on ne peut franchement pas parler d’une réussite.


Néanmoins l’IPO aura permis à l’entreprise allemande de lever 1,6 milliard d’euros, ce qui en fait la plus grande entrée en bourse en Allemagne depuis 2007, maigre consolation toutefois pour les frères Samwer.


Zalando aussi continue à peiner

Mercredi l’e-commerçant Zalando, qui compte Rocket Internet parmi ses actionnaires, faisait également ses débuts à la bourse de Francfort. Une entrée tout aussi décevante : après un démarrage en flèche, l’action a très vite décroché pour finalement clôturer sa première séance boursière quasiment au même niveau que le prix d’émission.

 

Ce matin l’action perdait à nouveau 9%. En cours de journée elle est légèrement remontée, mais vers 13h15 le cours de l’action était inférieur de 7% par rapport au cours de clôture d’hier soir.


Malgré de hautes espérances, ni Zalando, ni Rocket Internet n’ont fait le poids face à l’entrée en bourse historique d’Alibaba. Bien que l’euphorie des débuts se soit calmée à New York, l’action du géant chinois est toujours cotée largement au-dessus (86,10 dollars) de son prix d’émission (68 dollars).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.