Rocket Internet rate son entrée en bourse | RetailDetail

Rocket Internet rate son entrée en bourse

Rocket Internet rate son entrée en bourse

Après l’entrée un bourse plutôt modeste de Zalando hier, tous les regards étaient tournés vers Rocket Internet, qui faisait aujourd’hui ses premiers pas à la bourse de Francfort. Toutefois l’incubateur de start-ups allemand n’a pas fait d’étincelles.

L’action plonge de 10%  dès la première heure

Pour son entrée en bourse Rocket Internet avait fixé le prix d’émission à 42,50 euros par action, en haut de la fourchette annoncée initialement ; ce qui s’est avéré un peu trop optimiste, car dès la première heure l’action plongeait de plus de 10%. Même si entre-temps les dégâts ont été limités – vers 13h15 le cours de l’action s’élevait à 41,20 euros – on ne peut franchement pas parler d’une réussite.


Néanmoins l’IPO aura permis à l’entreprise allemande de lever 1,6 milliard d’euros, ce qui en fait la plus grande entrée en bourse en Allemagne depuis 2007, maigre consolation toutefois pour les frères Samwer.


Zalando aussi continue à peiner

Mercredi l’e-commerçant Zalando, qui compte Rocket Internet parmi ses actionnaires, faisait également ses débuts à la bourse de Francfort. Une entrée tout aussi décevante : après un démarrage en flèche, l’action a très vite décroché pour finalement clôturer sa première séance boursière quasiment au même niveau que le prix d’émission.

 

Ce matin l’action perdait à nouveau 9%. En cours de journée elle est légèrement remontée, mais vers 13h15 le cours de l’action était inférieur de 7% par rapport au cours de clôture d’hier soir.


Malgré de hautes espérances, ni Zalando, ni Rocket Internet n’ont fait le poids face à l’entrée en bourse historique d’Alibaba. Bien que l’euphorie des débuts se soit calmée à New York, l’action du géant chinois est toujours cotée largement au-dessus (86,10 dollars) de son prix d’émission (68 dollars).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Back to top