Rocket Internet rate son entrée en bourse | RetailDetail

Rocket Internet rate son entrée en bourse

Rocket Internet rate son entrée en bourse

Après l’entrée un bourse plutôt modeste de Zalando hier, tous les regards étaient tournés vers Rocket Internet, qui faisait aujourd’hui ses premiers pas à la bourse de Francfort. Toutefois l’incubateur de start-ups allemand n’a pas fait d’étincelles.

L’action plonge de 10%  dès la première heure

Pour son entrée en bourse Rocket Internet avait fixé le prix d’émission à 42,50 euros par action, en haut de la fourchette annoncée initialement ; ce qui s’est avéré un peu trop optimiste, car dès la première heure l’action plongeait de plus de 10%. Même si entre-temps les dégâts ont été limités – vers 13h15 le cours de l’action s’élevait à 41,20 euros – on ne peut franchement pas parler d’une réussite.


Néanmoins l’IPO aura permis à l’entreprise allemande de lever 1,6 milliard d’euros, ce qui en fait la plus grande entrée en bourse en Allemagne depuis 2007, maigre consolation toutefois pour les frères Samwer.


Zalando aussi continue à peiner

Mercredi l’e-commerçant Zalando, qui compte Rocket Internet parmi ses actionnaires, faisait également ses débuts à la bourse de Francfort. Une entrée tout aussi décevante : après un démarrage en flèche, l’action a très vite décroché pour finalement clôturer sa première séance boursière quasiment au même niveau que le prix d’émission.

 

Ce matin l’action perdait à nouveau 9%. En cours de journée elle est légèrement remontée, mais vers 13h15 le cours de l’action était inférieur de 7% par rapport au cours de clôture d’hier soir.


Malgré de hautes espérances, ni Zalando, ni Rocket Internet n’ont fait le poids face à l’entrée en bourse historique d’Alibaba. Bien que l’euphorie des débuts se soit calmée à New York, l’action du géant chinois est toujours cotée largement au-dessus (86,10 dollars) de son prix d’émission (68 dollars).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.