Ryanair ne respecte pas les règles européennes, selon Test-Achats

Ryanair ne respecte pas les règles européennes, selon Test-Achats

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair enfreint un récent arrêt de la Cour de justice européenne, qui interdit aux sites de réservation de tickets d’avion online d’inclure par défaut une assurance annulation. C’est ce qu’estime Test-Achats, qui à nouveau envisage d’assigner la compagnie aérienne irlandaise en justice.

Options cachées

Lors de la réservation, Ryanair demande au voyageur d’indiquer son pays de résidence. Une fois le pays choisi, le client accepte automatiquement une assurance annulation. Toutefois l’option de ne pas souscrire une assurance annulation est bel et bien proposée, mais de façon insidieuse, cachée dans une longue liste de pays.


Test-Achats parle de « tromperie » et estime que le choix doit être clairement indiqué. Le récent arrêt de la Cour européenne concernait une affaire initiée en justice à l’encontre du site de voyage Ebookers.com, qui présélectionnait automatiquement l’assurance annulation. Selon Test-Achats, Ryanair , sans en arriver là, transgresse malgré tout le droit européen qui exige que « les consommateurs soient informés du caractère facultatif de certains services additionnels ».


Par ailleurs ce n’est pas la première fois que Ryanair dans la procédure de réservation ne se conforme pas aux règlementations européennes :  lors du check-in online par exemple le site ne mentionne pas clairement que certains services sont payants.


‘Pas de tromperie’ selon Ryanair

Ryanair pour sa part estime qu’il n’est pas question de tromperie : « seul un voyageur sur 10 souscrit  une assurance annulation ».  Au contraire Ryanair prétend par sa stratégie bas coût offrir un meilleur service aux consommateurs que d’autres compagnies aériennes  « avec leurs tarifs élevés et leurs suppléments carburant et qui incluent également des frais non indispensables, sans que le consommateur en fasse la demande ».

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top