Ryanair ne respecte pas les règles européennes, selon Test-Achats

Ryanair ne respecte pas les règles européennes, selon Test-Achats

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair enfreint un récent arrêt de la Cour de justice européenne, qui interdit aux sites de réservation de tickets d’avion online d’inclure par défaut une assurance annulation. C’est ce qu’estime Test-Achats, qui à nouveau envisage d’assigner la compagnie aérienne irlandaise en justice.

Options cachées

Lors de la réservation, Ryanair demande au voyageur d’indiquer son pays de résidence. Une fois le pays choisi, le client accepte automatiquement une assurance annulation. Toutefois l’option de ne pas souscrire une assurance annulation est bel et bien proposée, mais de façon insidieuse, cachée dans une longue liste de pays.


Test-Achats parle de « tromperie » et estime que le choix doit être clairement indiqué. Le récent arrêt de la Cour européenne concernait une affaire initiée en justice à l’encontre du site de voyage Ebookers.com, qui présélectionnait automatiquement l’assurance annulation. Selon Test-Achats, Ryanair , sans en arriver là, transgresse malgré tout le droit européen qui exige que « les consommateurs soient informés du caractère facultatif de certains services additionnels ».


Par ailleurs ce n’est pas la première fois que Ryanair dans la procédure de réservation ne se conforme pas aux règlementations européennes :  lors du check-in online par exemple le site ne mentionne pas clairement que certains services sont payants.


‘Pas de tromperie’ selon Ryanair

Ryanair pour sa part estime qu’il n’est pas question de tromperie : « seul un voyageur sur 10 souscrit  une assurance annulation ».  Au contraire Ryanair prétend par sa stratégie bas coût offrir un meilleur service aux consommateurs que d’autres compagnies aériennes  « avec leurs tarifs élevés et leurs suppléments carburant et qui incluent également des frais non indispensables, sans que le consommateur en fasse la demande ».

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Media-Saturn veut annuler l’acquisition de Redcoon

27/06/2017

Media-Saturn a adopté une stratégie particulière afin d’effacer les pertes encourues par son webshop Redcoon, racheté en 2011. Le groupe a intenté un procès afin d’annuler la vente avec effet rétroactif.

L’Europe inflige une amende record à Google

27/06/2017

Google s’est vu infliger une amende de pas moins de 2,42 milliards d’euros par la Commission Européenne, pour avoir abuser de sa position dominante sur le marché afin de favoriser ses propres produits dans les résultats de recherche.

Metro Group investit dans une solution de paiement mobile

27/06/2017

L’allemand Metro Group, avec quelques autres entreprises, a investi 14 millions d’euros au total dans la start-up britannique Yoyo Wallet, une plate-forme pour paiement mobile en pleine croissance, opérant dans toute l’Europe.

Media Markt va collaborer avec Parcify

22/06/2017

Media Markt a conclu un partenariat avec la start-up belge Parcify. Désormais les clients auront la liberté de déterminer eux-mêmes le moment de la livraison de leur commande online. Bol.com et Zalando collaborent également avec Parcify.

Ikea lance son magasin sur Amazon

19/06/2017

A peine une semaine après l’annonce faite par Ikea de vouloir vendre ses produits par le biais de tiers, la chaîne d’habitation suédoise lance son propre magasin sur Amazon.  Une gamme étendue de produits Ikea y sont proposés.

Le CFO d’Alibaba prévoit une forte croissance du CA

08/06/2017

Pour l’exercice en cours le géant chinois du e-commerce Alibaba s’attend à une croissance du chiffre d’affaires comprise entre 45 et 49%. C’est qu’a annoncé le directeur financier Maggie Wu lors d’une conférence pour investisseurs à Hangzhou en Chine.

Back to top