Sport Chek se lance dans le y-commerce : des publicités ‘shoppable’sur YouTube

Sport Chek se lance dans le y-commerce : des publicités ‘shoppable’sur YouTube

La chaîne de magasins de sport canadienne Sport Chek a lancé deux publicités vidéo sur YouTube. Les clients visionnant la vidéo peuvent immédiatement acheter les produits présentés dans le spot via le webshop.

« Leader mondial de la digitalisation »

Les deux vidéos sont diffusées sur YouTube et font partie d’une nouvelle stratégie du propriétaire Google visant à attirer davantage d’annonceurs sur le site de vidéos. « Ce concept recèle un énorme potentiel pour les commerçants »,  affirme Rafe Petkovic, directeur retail de Google Canada dans le journal canadien The Globe and Mail. « Généralement les retailers inspirent les consommateurs via des publicités télévisées, mais celles-ci ne sont pas en lien direct avec le point de vente. »


Le système est simple : les différents articles que portent les athlètes dans la vidéo s’affichent sous forme de petites icônes à droite de l’écran. En cliquant dessus l’internaute est immédiatement relié au webshop où il pourra effectuer son achat. Les publicités vidéo sont diffusées en pre-roll,  c’est-à-dire que l’internaute devra nécessairement visionner l’intégralité du spot avant d’accéder à la vidéo qu’il souhaite consulter sur YouTube.


Cette collaboration avec Google cadre parfaitement dans les ambitions de Sport Chek : « Nous souhaitons nous profiler comme leader mondial de la digitalisation du retail », explique le directeur du marketing Duncan Fulton. Pour ce faire l’entreprise a déjà consacré 20% de son budget publicitaire aux  médias digitaux. Début de l’année prochaine la chaîne de sport mettra son folder papier hors circulation durant une semaine, afin de se focaliser entièrement sur la publicité digitale.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top