Tesco et Sainsbury’s quittent les stations de métro | RetailDetail

Tesco et Sainsbury’s quittent les stations de métro

Tesco et Sainsbury’s quittent les stations de métro

Un an et demi après l’ouverture de leurs points de retrait dans les stations de métro londoniennes, tant Tesco que Sainsbury's ont décidé de les supprimer, estimant qu’ils n’avaient pas atteint la cible visée. Les deux chaînes disent vouloir se concentrer sur les points d’enlèvement en magasin.

Cible manquée

Le but des points de retrait dans les stations de métro était de permettre au navetteurs de retirer leur commande en partant ou en revenant de leur travail. Or il s’est avéré que le service était utilisé surtout par des résidents du quartier venant  retirer leur commande en voiture, plutôt que par des navetteurs. Pour l’instant Asda, Waitrose et Ocado continuent de proposer ce service, mais il n’est pas exclu qu’ils finissent eux aussi par mettre fin à leur partenariat avec Transport of London.


L’année dernière Tesco avait pourtant laissé entendre vouloir augmenter le nombre de points de retrait de six à quatorze, mais depuis la chaîne s’est retrouvée en difficultés financières. Afin de réduire les pertes, des mesures draconiennes ont été prises : 49 nouveaux magasins prévus  ne verront pas le jour et 43 magasins existants fermeront leurs portes. Par ailleurs Tesco tente de céder certaines activités.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.