Test-Achats : « La moitié des webshops présentent des problèmes de sécurité »

Test-Achats : « La moitié des webshops présentent des problèmes de sécurité »

Parmi les 100 sites web les plus visités de notre pays, pas moins de 50% présentent une sécurité défaillante. Parmi les 71 pharmacies online, ce même constat est valable pour une pharmacie sur trois. C’est ce qui ressort d’une étude de Test-Achats.

Un terrain de jeu pour les hackers

Au mois d’août Test-Achats et l’entreprise de sécurité Onvio ont testé 100 webshops du BeShopping100 de BeCommerce, ainsi que 71 pharmacies online, afin de vérifier dans quelle mesure ils garantissaient la sécurité et la vie privée des consommateurs.


Parmi les 100 webshops contrôlés, seule la moitié a réussi le test de sécurité. Une partie des webshops ne géraient pas les mots de passe de manière sécurisée ou risquaient de faire l’objet de phising. Auprès de 33 sites, l’organisation des consommateurs a détecté une faille permettant aux hackers d’installer des logiciels malveillants sur l’ordinateur des clients ou de prendre en main leur session de shopping. Auprès de trois sites, Test-Achats a même trouvé un accès direct aux données du client, notamment ses mails avec le helpdesk ou son historique de commandes.


Même constat alarmant auprès des pharmacies en ligne : parmi les 71 pharmacies online disposant d’une licence dans notre pays, plus d’un tiers présentaient une sécurité défaillante et pour cinq d’entre elles ces failles étaient même très sérieuses. Parmi ces cinq, jusqu’à présent seul Farmaline.be a procédé aux corrections nécessaires. Pour les quatre autres, Test-Achats a demandé à la Commission Vie Privée d’ordonner leur fermeture immédiate jusqu’à disparition des failles de sécurité.


Par ailleurs l’organisation des consommateurs exige un contrôle plus strict et plus concret de la sécurité des webshops. « Le consommateur mérite une meilleure protection lorsqu’il effectue ses achats en ligne », souligne Test-Achats.

 

Tags: