Troc.com : chiffre d’affaires en hausse de 5% | RetailDetail

Troc.com : chiffre d’affaires en hausse de 5%

Troc.com : chiffre d’affaires en hausse de 5%

Le spécialiste de la vente d’occasion Troc.com a vu son chiffre d’affaires progresser de 5% à 29 millions d’euros en Belgique et au Luxembourg. Une croissance attribuable en partie à l’introduction des achats cash dans ses magasins.

Les achats cash stimulent le chiffre d’affaires

Selon la formule habituelle, les consommateurs peuvent déposer leurs objets chez Troc.com qui les  vend à leur place en échange d’une commission sur le prix de vente. Depuis l’année dernière le consommateur a également la possibilité de se faire payer en cash immédiatement lors du dépôt de la marchandise, au lieu d’attendre qu’elle soit vendue en magasin ou online.


« De moins en moins de Belges sont disposés à attendre que leur fauteuil, tableau ou iPhone d’occasion soient vendus avant d’être payés. C’est pourquoi nous proposons depuis l’année dernière l’achat cash d’articles de seconde main. Et avec succès : plus d’un quart des objets déposés sont achetés cash », affirme le directeur général Pierre Boseret.


Expansion en Belgique

Troc.com poursuit également l’expansion de son réseau de magasins. L’an dernier trois nouveaux magasins ont ouvert leurs portes, ce qui porte le nombre total de points de vente en Belgique à 31. Mais le groupe estime qu’il y a place pour au moins quarante magasins en Belgique. Aussi Troc.com recherche des endroits appropriés à Gand, Courtrai, Roulers et Alost.


Pour cette année Troc.com envisage à nouveau une croissance du chiffre d’affaires de 5% : « Troc.com profite du regain d’intérêt pour les articles d’occasion. Cette tendance s’explique non seulement par la crise, mais également par le fait que les gens se soucient davantage de leur empreinte écologique. Les Belges s’efforcent de donner une seconde ou même une troisième vie à des objets qu’ils n’utilisent plus », explique Boseret.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.