Un quatrième candidat-repreneur pour La Redoute

Un quatrième candidat-repreneur pour La Redoute

Le CEO de La Redoute et le CFO de Redcats (dont fait partie La Redoute) ont formulé une offre commune à la société mère Kering pour le rachat de l’entreprise de vente par correspondance La Redoute en difficultés financières. Un quatrième prétendant à la reprise entre ainsi dans la course.

Une reprise par ses propres managers

Au cours d’une réunion avec les syndicats à Roubaix, Nathalie Balla, directrice générale de La Redoute et Eric Courteille, directeur financier de Redcats, ont confirmé avoir présenté une offre commune samedi dernier pour la reprise de la Redoute, sans pour autant communiquer de montant.


Trois autres candidats sont toujours en lice : les fonds d’investissement HIG Capital et OpCapita et le groupe immobilier Altarea Cogedim. « D’après ce que nous avons cru comprendre, le plan de restructuration proposé par Nathalie Balla serait moins dramatique et plus engagé socialement que ceux des autres candidats-repreneurs », indiquaient les syndicats à l’issue de la réunion.


Une décision avant Noël ?

Selon les syndicats, Kering devrait trancher avant les vacances de Noël, bien que le groupe de luxe français n’ait encore rien confirmé quant au  délai. Pour rappel, Kering (ex-PPR) a mis La Redoute en vente depuis un certain temps déjà, en vue de se concentrer entièrement sur le segment du luxe et de la mode sportive (avec notamment Gucci, Yves Saint-Laurent, Puma). Dans cette optique le groupe a vendu une à une ses chaînes retail.


Mais la cession de cette dernière ‘filiale retail’ tarde à se conclure, car La Redoute est en déficit. Depuis 2008 Kering aurait déjà injecté 400 millions d’euros dans l’entreprise de Roubaix et il faudrait encore 300 millions d’euros supplémentaires pour couvrir les pertes et financer la réorganisation. Fin octobre La Redoute annonçait le licenciement de 700 employés sur les 3.300 au total.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top