Une énorme faille menace les données sécurisées sur internet

Une énorme faille menace les données sécurisées sur internet

Une gigantesque faille de sécurité a été découverte dans un dispositif de protection de données échangées sur internet. Le bug, baptisé Heartbleed, permet aux pirates de lire des données censées être sécurisées.

Les hackers ne laissent pas de traces

Les internautes reconnaissent les connexions sécurisées grâce à la petite icône en forme de cadenas qui s’affiche dans la barre de navigation ou encore au préfixe ‘https’ (au lieu de ‘http’) précédant l’adresse. Ce type de connexions utilisent le logiciel de protection OpenSSL, qui sécurise les données échangées sur internet. Le bug Heartbleed permet aux assaillants de lire ces données et de  récupérer des codes et des mots de passe.


Si cette faille constitue un risque important pour les internautes, elle pose également problème aux e-commerçants. Il semble que le bug existait depuis deux ans et celui qui l’utilise ne laisse pas de traces. Les e-tailers dont le système est touché par cette faille ne peuvent donc garantir que les informations bancaires transmises par leurs clients durant cette période ont été correctement sécurisées.


La confiance du consommateur en prendra un coup

Tant que la faille n’a pas été corrigée, il est inutile de changer ses données, car les pirates pourront à nouveau intercepter les données modifiées. Dans le journal The New York Times Mark Seiden, spécialisé dans la sécurité informatique, conseille aux utilisateurs d’attendre que le problème soit résolu avant de changer leurs données.


Sachant qu’environ la moitié des serveurs internet sont équipés du logiciel OpenSSL, on comprendra dès lors l’ampleur du problème. Certains grands sites ont déjà corrigé la faille, mais toujours est-il que la confiance du consommateur en  matière de shopping online risque d’en prendre un sérieux coup.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Back to top