Une campagne de sensibilisation pour un e-commerce (plus) sûr

Une campagne de sensibilisation pour un e-commerce (plus) sûr

Le SPF Economie vient de lancer sa campagne de sensibilisation ‘e-shop-defense’, pour montrer aux consommateurs, mais aussi aux entreprises comment faire son shopping online en toute sécurité et ainsi stimuler l’e-commerce dans notre pays.

10 vidéos humoristiques

Au travers de cette campagne de sensibilisation ‘e-shop-defense’, comprenant 10 vidéos humoristiques, complétées par un site avec des conseils & astuces, le SPF Economie souhaite mettre en garde le consommateur contre les éventuels risques liés aux achats et ventes via internet.


« Le message général de cette campagne est que les consommateurs doivent utiliser leur bon sens aussi lorsqu’ils font des achats sur internet : les internautes font bien de prendre certaines précautions lorsqu’ils achètent online. L’idée est que la vigilance, en plus de quelques règles simples de sécurité, rendront les opérations digitales plus sûres et renforceront la confiance des internautes », explique Chantal De Pauw du SPF Economie.


Agenda digital pour l’Europe

Le timing de cette campagne n’est pas le fruit du hasard : traditionnellement le mois de décembre est l’un des mois les plus chargés pour les webshops nationaux et internationaux.

 

Néanmoins cette campagne s’inscrit dans un cadre plus général, à savoir « l’Agenda digital pour l’Europe » : l’UE souhaite que 50% de la population effectue ses achats en ligne d’ici 2015. Avec un pourcentage de 48% l’an dernier la Belgique est en bonne voie, mais reste à la traine par rapport aux pays voisins : France (59%), Allemagne et Pays-Bas (69%) et Royaume-Uni (77%).


Autre objectif de l’agenda digital : arriver à ce que 33% des PME vendent et achètent en ligne d’ici 2015 : en 2013 seuls 20% des PME belges ont reçu des commandes en ligne. Il y donc encore du pain sur la planche !


En même temps la cybercriminalité ne cesse d’augmenter d’année en année. Pas moins de 37% des internautes belges se méfient des paiements online, alors que 45% craignent d’être victimes d’une fraude avec leur carte de débit ou de crédit. Grâce à sa nouvelle campagne, le SPF Economie espère faire évoluer les choses.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top