Une croissance de près de 60% du m-commerce aux Etats-Unis | RetailDetail

Une croissance de près de 60% du m-commerce aux Etats-Unis

Une croissance de près de 60% du m-commerce aux Etats-Unis

Durant le dernier ‘holiday season’, les achats via smartphone ou tablette des consommateurs américains ont largement dépassés les prédictions les plus folles des analystes : une augmentation de près de 60% par rapport à 2014.

12,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires ‘mobile’

Durant le ‘holiday season’ – qui, grosso modo, court de fin novembre à début janvier – les consommateurs américains ont plus que jamais utilisé leur smartphone ou leur tablette pour effectuer leurs achats de cadeaux en ligne, c’est ce qui ressort des chiffres du bureau d’études de marché ComScore Inc.

 

Le chiffre d’affaires ‘mobile’ totale s’élève à 12,7 milliards de dollars (près de 11,63 milliards d’euros), ce qui représente une hausse de 59% par rapport à la même période l’année dernière.  Les prévisions de ComScore avaient calculé un chiffre d’affaires de 11,7 milliards de dollars (près de 10,71 milliards d’euros), mais ce montant a été dépassé largement.

 

 « Si nous pouvons retenir une tendance sous-jacente de cette fin d’année, je pense qu’on se souviendra de cette période comme étant celle où le m-commerce a dévoré les ventes des magasins physiques », précise le dirigeant de ComScore, Gian Fulgoni, avec une certaine tendance à l’exagération.  Selon lui, les américains en avaient marre des longues files aux caisses physiques et ont pleinement profité des offres intéressantes sur les webshops.

 
Les ventes via ordinateur de bureau se situent en-dessous des prévisions

En même temps, les ventes en ligne via ordinateur de bureau se situent en-dessous des prévisions : le chiffre d’affaires atteint 56,4 milliards de dollars (ce qui équivaut à 51,64 milliards d’euros), près de deux milliards en-dessous des 58,3 milliards de dollars (près de 53,38 milliard d’euros) estimés par ComScore.

 
« Très vite, on s’est rendu compte que l’e-commerce via ordinateur de bureau resterait en-dessous des attentes, alors que la vente mobile enregistrerait de meilleurs chiffres que prévus », selon Fulgoni.  Cet automne, le m-commerce a représenté près d’un cinquième (18%) de la totalité des ventes online, une forte progression par rapport aux 13% durant les ventes de fin d’année en 2014.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Back to top