Une nouvelle loi française vise le commerce en ligne de livres

Une nouvelle loi française vise le commerce en ligne de livres

Les e-commerçants vendant des livres en France ne seront plus autorisés à combiner la réduction légale de 5% sur le prix fixe avec des frais de port gratuits. Le parlement français vient d’approuver une proposition de loi en ce sens, au grand mécontentement d’Amazon.

Un prix fixe avec une réduction limitée

En France la « loi Lang », du nom de l’ancien ministre de la Culture Jack Lang, exige des éditeurs et importateurs de livres de fixer un prix unique pour leurs publications. Les vendeurs de livres sont autorisés à accorder une réduction de maximum 5% sur ce prix fixe. Cette loi vise à protéger les petits libraires face aux grandes chaînes.


Mais suite à la croissance des ventes en ligne de livres, le parlement français a décidé d’adapter cette loi, estimant que les e-commerçants, comme Amazon, ne respectaient pas la loi en cumulant la réduction et la livraision gratuite. Désormais cette combinaison sera interdite.


Amazon pour sa part dénonce une mesure discriminatoire. « Toute mesure visant à augmenter le prix du livre sur internet pénaliserait d'abord le pouvoir d'achat culturel des Français et créerait une discrimination pour le consommateur sur internet », affirme le groupe.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: