UNIZO : 3 commerçants sur 10 sont actifs dans l’e-commerce

UNIZO : 3 commerçants sur 10 sont actifs dans l’e-commerce

« L’e-commerce constitue une part importante du retail. Pourtant aujourd’hui seuls 3 commerçants sur 10 y participent activement », constate l’UNIZO, qui organise le salon professionnel du E-COMMERCE 2014 à Kortrijk Xpo les 1 et 2 décembre.

« L’e-commerce est un complément important »

« Le consommateur recherche des produits via internet et fait son shopping online. Les commerçants qui ne suivront pas le mouvement seront largués », affirme Karel Van Eetvelt, administrateur délégué de l’UNIZO suite à une étude réalisée par l’organisation des indépendants concernant l’e-commerce dans les PME. Cette étude révèle que pour les commerçants le manque de temps et de connaissance et le coût sont les principaux obstacles  à la participation au e-commerce.


Selon le sondage, 7 commerçants sur 10 ne sont pas actifs online, bien que dans ce groupe ils soient plus de 1  sur 8 à dire qu’ils se lanceront dans l’e-commerce endéans l’année. Un tiers hésite et la moitié des commerçants qui ne participent pas à l’e-commerce estiment que leur offre ne se prête pas à la vente en ligne.


« Certes pour le secteur horeca ou pour les coiffeurs par exemple les ventes en ligne ne sont pas évidentes. Mais certains commerces alimentaires ou supermarchés prétendent eux aussi que leur assortiment n’est pas approprié, alors que ce secteur offre pas mal d’opportunités », estime l’UNIZO.


L’organisation des indépendants constate que les commerçants ont peur de se lancer dans quelque chose de nouveau ou considèrent l’évolution du e-commerce comme une menace. « A tort », affirme l’UNIZO, « l’e-commerce n’évincera pas les magasins physiques, ils ne disparaîtront jamais. Aucun webshop ne peut remplacer le contact humain et le service personnalisé. Il faut plutôt considérer l’e-commerce comme un complément important des  magasins physiques. »

 

90 exposants au salon E-COMMERCE 2014

Afin d’informer et conseiller les entrepreneurs de manière accessible et intelligible, l’UNIZO co-organise le salon du e-commerce à Courtrai les 1 et 2 décembre. Pour cette première édition, le salon accueillera 90 exposants, dont des leaders du marché, mais également des entreprises plus modestes.


Le salon sera subdivisé en six zones (Webshop development, Pay systems, Online marketing, Logistics, Services et Advice & consultancy), de façon à ce que les e-tailers existants puissent visiter le salon de manière ciblée et de façon à ce que les e-tailers débutants puissent aisément s’orienter.


Un programme de séminaires est également prévu, avec une série de conférenciers de Bol.com, Coolblue, Thomas Cook, Vente-Exclusive, Jules Destrooper et Stoneasy, qui viendront y raconter leur histoire : leurs problèmes, leurs solutions et leurs défis pour l’avenir.


Pour consulter l’entièreté du programme avec davantage d’informations concernant chaque session, consultez www.ecommercexpo.be.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Back to top