Vente Privée vise un chiffre d’affaires de trois milliards d’euros

Vente Privée  vise un chiffre d’affaires de trois milliards d’euros

Le webshop français Vente Privée s’est fixé un objectif ambitieux pour les prochaines années : augmenter son chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros à 3 milliards d’euros, soit plus du double du CA actuel. Pour ce faire le site misera essentiellement sur la vente via supports mobiles, indique Ilan Benhaim, l’un des fondateurs de la boutique en ligne.

Une croissance en toute autonomie

Vente Privée génèrera cette croissance de manière autonome : alors que d’autres webshops s’appuient sur Google pour faire connaître leur nom à un plus large public, les produits de Vente Privée ne sont pas accessibles à Google et de ce fait ne sont pas indexés.


« Nous réalisons notre croissance un développant une marque dans un pays. Lorsque les gens parlent de votre produit, automatiquement de nouveaux clients suivront. Sur notre marché intérieur 10.000 nouveaux membres s’inscrivent chaque jour », confiait Benhaim à Emerce.


Pour son expansion à l’international l’entreprise prend son temps. « Du temps nous en avons, car l’entièreté de l’entreprise nous appartient. Il n’y a ni capital-risque, ni d’autres parties engagées dans la société. Notre implantation à  l’étranger se fait pas à pas : les sites sont lancés live en Anglais et une fois le site suffisamment développé, une équipe locale se charge de gérer le site. Cette équipe bénéficie alors de la connaissance du marché recueillie depuis le stade initial. L’entreprise tente d’attirer des clients surtout en organisant des actions exclusives dans les nouveaux pays où elle s’implante.


Le commerce mobile représente 30% des ventes

Par ailleurs 30% du trafic sur le site provient de supports mobiles et 30% du chiffre d’affaires est généré par des ventes mobiles. « Il s’agit donc d’une proportion de 1:1, ce que de nombreux e-tailers doivent certainement nous envier », poursuit Benhaim.


En revanche l’entreprise française n’est pas adepte du commerce via les médias sociaux, le ‘social commerce’. Les icônes Facebook ont d’ailleurs été supprimées du site. Toutefois Vente Privée ne renonce pas entièrement aux médias sociaux : « Pour le service à la clientèle c’est une toute autre histoire : là les médias sociaux sont utiles. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top