Volvo lance le service « In-Car Delivery » à Göteborg

Volvo lance le service « In-Car Delivery » à Göteborg

A la veille de Black Friday et Cyber Monday, les journées les plus chargées de l’automne au niveau des achats en ligne, Volvo Cars dévoile un nouveau mode de livraison : vos colis sont soigneusement déposés dans votre Volvo.

 

Une clé numérique à usage unique

Début 2014, Volvo Cars annonçait déjà vouloir autoriser les e-tailers à avoir accès aux coffres des voitures.  Depuis cette semaine, cette nouvelle technologie est effectivement entrée en vigueur.  En collaboration avec PostNord (le principal fournisseur en communication et logistique de Scandinavie), Lekmer.com (le plus grand magasin de jouets et d’accessoires pour bébés en Scandinavie) ainsi que Mat.se (un supermarché suédois en ligne), Volvo a lancé le tout premier service de livraison qui dépose les jouets, les cadeaux, la nourriture et les boissons directement dans le coffre de la voiture.

 

Volvo In-Car Delivery, c’est le nom du service, utilise une clé numérique qui donne un accès unique à la voiture.  Les propriétaires de voitures commandent en ligne, choisissent simplement l’option In-Car Delivery en passant à la caisse online et reçoivent un sms ou un message, via smartphone, tablette ou pc, informant que leur paquet a été livré.

 

 « Noël est une période réjouissante, mais soyons honnêtes, c’est également une période très chargée pour la plupart des familles.  Avec ce service, les courses de Noël deviennent tellement plus agréables », précise Björn Annwall, Senior Vice President Marketing, Sales & Service chez Volvo.  « Volvo In-Car Delivery est la preuve concrète que les technologies automobiles connectées peuvent faire gagner du temps et simplifier la vie. »


Uniquement à Göteborg pour le moment

Pour le moment, le Volvo In-Car Delivery est uniquement disponible pour les propriétaires de Volvo à Göteborg qui sont abonnés au service Volvo On Call, mais le service se déploiera également dans le reste de la Suède et dans d’autres pays à l’avenir.  Au fur et à mesure que le nombre de retailers qui signent des accords de collaboration augmente, au plus la gamme de produits disponibles sera étendue.

 

Le géant internet Amazon entrevoit également le potentiel de la livraison de paquets dans le coffre des voitures.  En collaboration avec DHL et Audi, l’entreprise a testé un service similaire à Munich en Allemagne plus tôt cette  année.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top