Wijs : « Nous surfons par voie mobile, mais achetons via notre desktop »

Wijs : « Nous surfons par voie mobile, mais achetons via notre desktop »

Bien que le surf mobile connaisse une ascension fulgurante, cela ne se traduit par une montée du m-commerce, indique un rapport de l’agence digitale Wijs, qui estime néanmoins que le canal mobile mérite une place importante dans le marketing mix.

Le comportement d’achat en retard par rapport au comportement de surf

Pour la  cinquième fois l’agence digitale gantoise Wijs a publié son rapport concernant l’utilisation mobile d’internet en Belgique. Wijs y analyse environ 80 sites web de clients de divers secteurs, ayant comptabilisé 80 millions de visites au total durant ces 12 derniers mois.


1er constat :  le nombre de visites mobiles a progressé encore plus rapidement que prévu. En octobre 2014 environ 25% des visites de site web se faisaient via un smartphone ou une tablette, contre 36,4% aujourd’hui. Si cette croissance se poursuit au même rythme, le point de basculement aura lieu en mai 2017.


2ème constat : malgré cette forte croissance, nous continuons d’effectuer nos achats via notre ‘bon vieux’ desktop. Sur un million de transactions enregistrées pour un chiffre d’affaires d’environ 400 millions d’euros, 81,6% ont été effectuées via un desktop, contre 11,16% via une tablette et 6,54% via un smartphone. Notre comportement d’achat est donc sérieusement en retard par rapport à notre comportement de surf.


3ème constat : le Belge dépense plus via son desktop que par voie mobile. S’agissant du montant moyen dépensé, le desktop affiche le montant le plus élevé (553 euros), alors que via tablette le montant est inférieur de 11% , voire même de 45% via smartphone. Les mois de pointe sont les mois de décembre et juillet avec un montant de commande moyen supérieur de 20%.


Le consommateur est de plus en plus accoutumé au canal mobile

Conclusion : « Le nombre de visites mobiles de sites web en 2015 a connu une incroyable croissance. Le moment où les appareils mobiles et le desktop généreront un nombre égal de visites, n’est pas si lointain. Le consommateur est de plus en plus accoutumé au shopping mobile, qui enregistre toujours plus de transactions et des chiffres d’affaires toujours plus élevés. C’est pourquoi le canal mobile mérite une place importante dans la stratégie marketing », souligne  Davy Tollenaere, consultant en marketing online.


Il y ajoute un bon conseil : « Le marché des ‘devices’ continue de se fragmenter. Il n’est donc pas judicieux de prévoir une bonne disponibilité de votre site uniquement pour les grandes marques renommées. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top