Zalando s’engage à améliorer les conditions de travail de ses ouvriers | RetailDetail

Zalando s’engage à améliorer les conditions de travail de ses ouvriers

Zalando s’engage à améliorer les conditions de travail de ses ouvriers

Désormais les travailleurs dans les centres de distribution de Zalando seront autorisés à s’asseoir en dehors des temps de pause, s’ils en éprouvent le besoin. « Il est possible que d’autres améliorations des conditions de travail soient envisagées », affirme l’e-commerçant allemand.

Un reportage met le feu aux poudres

Récemment Zalando a été à nouveau compromis, suite à un reportage d’une journaliste de la chaîne allemande RTL, ayant travaillé incognito dans le centre de distribution d’Erfurt durant trois mois. Elle y dénonçait des conditions de travail pénibles. Ainsi lors de journées de pointe elle aurait dû parcourir jusqu’à 27 km dans l’entrepôt, sans avoir le temps de se reposer. Bien au contraire, car les contrôles de vols empiétaient bien souvent sur les temps de pause.


A présent Zalando s’est engagé à examiner les circonstances de travail et à les améliorer si nécessaire. Pour ce faire l’entreprise a mis sur pied une équipe spéciale. « Certes, il faudra du temps pour effectuer un examen complet et mettre en place les mesures requises », admet le directeur opérationnel David Schröder sur le site web de l’entreprise.


Suppression de la prime de délation

Les travailleurs seront désormais autorisés à se reposer en dehors des pauses officielles, s’ils ne se sentent pas bien . Néanmoins la plupart des activités continueront à se dérouler debout ou en marchant. Par ailleurs les membres dirigeants recevront une formation concernant les valeurs de l’entreprise et la philosophie en matière de communication. La prime de délation de 500 euros prévues pour les employés dénonçant un vol par un collègue sera supprimée, afin de garantir une bonne ambiance de travail.


Les conditions de travail discutables chez Zalando ont déjà fait l’objet de nombreuses critiques, notamment en 2012. Zalando avait alors promis des améliorations.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Back to top