Zalando s’engage à améliorer les conditions de travail de ses ouvriers

Zalando s’engage à améliorer les conditions de travail de ses ouvriers

Désormais les travailleurs dans les centres de distribution de Zalando seront autorisés à s’asseoir en dehors des temps de pause, s’ils en éprouvent le besoin. « Il est possible que d’autres améliorations des conditions de travail soient envisagées », affirme l’e-commerçant allemand.

Un reportage met le feu aux poudres

Récemment Zalando a été à nouveau compromis, suite à un reportage d’une journaliste de la chaîne allemande RTL, ayant travaillé incognito dans le centre de distribution d’Erfurt durant trois mois. Elle y dénonçait des conditions de travail pénibles. Ainsi lors de journées de pointe elle aurait dû parcourir jusqu’à 27 km dans l’entrepôt, sans avoir le temps de se reposer. Bien au contraire, car les contrôles de vols empiétaient bien souvent sur les temps de pause.


A présent Zalando s’est engagé à examiner les circonstances de travail et à les améliorer si nécessaire. Pour ce faire l’entreprise a mis sur pied une équipe spéciale. « Certes, il faudra du temps pour effectuer un examen complet et mettre en place les mesures requises », admet le directeur opérationnel David Schröder sur le site web de l’entreprise.


Suppression de la prime de délation

Les travailleurs seront désormais autorisés à se reposer en dehors des pauses officielles, s’ils ne se sentent pas bien . Néanmoins la plupart des activités continueront à se dérouler debout ou en marchant. Par ailleurs les membres dirigeants recevront une formation concernant les valeurs de l’entreprise et la philosophie en matière de communication. La prime de délation de 500 euros prévues pour les employés dénonçant un vol par un collègue sera supprimée, afin de garantir une bonne ambiance de travail.


Les conditions de travail discutables chez Zalando ont déjà fait l’objet de nombreuses critiques, notamment en 2012. Zalando avait alors promis des améliorations.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Chute du bénéfice d’Amazon

28/07/2017

Au deuxième trimestre le bénéfice du géant américain d’internet Amazon a fortement reculé, plus encore qu’attendu par les analystes. Par contre le chiffre d’affaires a progressé d’un quart.

Amazon : un problème qui ne cesse de croître pour les autres retailers

27/07/2017

Ceux qui ont cru qu’Amazon allait doucement cesser sa progression, n’ont qu’à se rhabiller : l’entreprise vaut plus de 500 milliards de dollars.  L’ « effet Amazon » entrave les autres retailers et investisseurs.  Comment doivent-ils réagir ?

Back to top