Zappos engage son personnel par réseau social | RetailDetail

Zappos engage son personnel par réseau social

Zappos engage son personnel par réseau social

Le webshop de chaussures Zappos.com ne recrute plus ses futurs employés par une procédure d’embauche standard, mais demande aux candidats de se prouver sur une plate-forme sociale.

Zappos Insiders

Dans le cadre de ce nouveau système de recrutement, les demandeurs d’emploi devront dialoguer avec les collaborateurs existants sur le site web Zappos Insiders, « afin de créer des liens ». Selon Michael Bailen, responsable ‘talent acquisition’, la procédure d’embauche standard est trop ‘traditionnelle’ : « Nous spammons les candidats avec des offres d’emploi et à leur tour  ils nous spamment avec des lettres de candidature. J’espère que d’autres entreprises suivront notre exemple », explique-t-il dans The Wall Street Journal.


Chaque année 31.000 candidats sollicitent chez Zappos. Désormais ceux-ci sont automatiquement orientés vers le réseau, où des recruteurs spécialisés sélectionnent les meilleurs candidats sur base d’entretiens.


Les postulants trouveront sur la plate-forme de plus amples informations concernant les différents départements de l’entreprise. Après avoir rempli leur profil, les candidats auront la possibilité de s’entretenir avec un recruteur ou de télécharger un message vidéo.


Holacratie

En janvier 2014 Zappos a décidé de réorganiser la culture interne de l’entreprise en introduisant le système holacratique. Dans ce système les employés n’ont plus de  titres, l’ensemble du personnel est mis sur pied d’égalité. L’e-commerçant espère ainsi augmenter la productivité de ses employés. Cette réorganisation devrait être finalisée à la fin de cette année.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.