Amazon et eBay règlent leurs comptes au tribunal

La plateforme d'e-commece américaine eBay a porté plainte contre Amazon pour avoir infiltré sa plateforme dans le but de lui voler ses meilleurs vendeurs. Début octobre eBay avait déjà mis en demeure son grand rival.

"De manière systématique et coordonnée"

Selon eBay, principalement connu chez nous en tant que site de ventes aux enchères, l'entreprise de Jeff Bezos depuis des années tenterait de voler les meilleurs vendeurs indépendants d'eBay. Amazon aurait infiltré le système de messagerie interne, qu'utilisent les vendeurs d'eBay pour communiquer entre eux. Une cinquantaine de représentants commerciaux d'Amazon auraient envoyé plus d'un millier de messages dans le but de convaincre des vendeurs indépendants sur eBay de rejoindre la place de marché d'Amazon.

 

Pour éviter qu'eBay n'intercepte les messages en question, le nom Amazon était systématiquement écrit avec des traits d'union (‘A-m-a-z-o-n’) ou des points (‘A.m.a.z.o.n’), indique eBay dans le dosssier déposé auprès du tribunal de Santa Clara. Selon le Wall Street Journal, qui a pu consulter une copie, cette pratique ne se limitait pas uniquement aux Etats-Unis : Amazon aurait fait de même en France, en Espagne, en Italie, en Australie et à Singapour.

 

Pour eBay il s'agit là de la preuve ultime qu'il est question ici "d'une infiltration systématique et coordonnée de la plateforme d'eBay dans le but de débaucher ses meilleurs vendeurs." Selon eBay, il est impossible que le siège social n'ait pas été au courant. Amazon pour sa part n'a pas encore réagi à ces accusations.